Contre-Regards

par Michel SANTO

Coup de coeur! “Mr.Turner” de Mike Leigh …

images

Hier après midi, séance cinéma! “Mr. Turner” de Mike Leigh. 2 heures 30, pour un magistral portrait d’artiste. Avec un Timothy Spall, dans le rôle de cet immense artiste peintre, éblouissant. Grand, laid, gros et grossier, mais aussi et en même temps, sensible, subtil et tendre. Et que dire de la mise en scène! Des plans, de paysages notamment, où nous pénétrons avec Turner dans cette nature qu’il scrute, pénètre, médite, lentement, pour en saisir son essence, son atmosphère, sa lumière… Turner était un taiseux, tout entier tourné vers sa création. Il grommelait plus qu’il  ne discutait, raisonnait ou bavardait. Provocateur dans ses rapports avec la bonne société anglaise, insupportable dans ses relations avec ses confrères – surtout son éternel concurrent Constable – inconstant dans ses amours et père oubliant ses devoirs pour ne vivre qu’avec le sien, adoré jusqu’à sa mort. Une mort qui l’amènera sur la fin de sa vie à devenir, lui pourtant célèbre, un anonyme Mr.Boot, amant tendre et discret d’une veuve dans le lit de laquelle il finira ses jours en prononçant ces mots: “The sun is god”. Sa seule religion, celle de la lumière! Derniers mots et dernier soupir, juste après avoir tenté, sorti en pyjama et mourant, de saisir dans son carnet le corps d’une jeune femme allongée sur la plage, morte noyée… Et on ne peut pas ne pas penser, à ce moment là , aux paroles prononcées juste après qu’il ait chanté le lamento de Didon, de Purcell*, dans une magnifique séquence de ce film, où il avoue à  une jeune femme qui l’accompagnait au clavecin, les larmes aux yeux, que son seul ami était sa jeune soeur, morte très jeune…

* Dans ce magnifique aria Didon dit qu’elle est prête à mourir mais qu’elle veut seulement qu’on se souvienne d’elle.

PS: La bande annonce du film (ici)

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio