Contre-Regards

par Michel SANTO

Coup de coeur! “Mr.Turner” de Mike Leigh …

images

Hier après midi, séance cinéma! “Mr. Turner” de Mike Leigh. 2 heures 30, pour un magistral portrait d’artiste. Avec un Timothy Spall, dans le rôle de cet immense artiste peintre, éblouissant. Grand, laid, gros et grossier, mais aussi et en même temps, sensible, subtil et tendre. Et que dire de la mise en scène! Des plans, de paysages notamment, où nous pénétrons avec Turner dans cette nature qu’il scrute, pénètre, médite, lentement, pour en saisir son essence, son atmosphère, sa lumière… Turner était un taiseux, tout entier tourné vers sa création. Il grommelait plus qu’il  ne discutait, raisonnait ou bavardait. Provocateur dans ses rapports avec la bonne société anglaise, insupportable dans ses relations avec ses confrères – surtout son éternel concurrent Constable – inconstant dans ses amours et père oubliant ses devoirs pour ne vivre qu’avec le sien, adoré jusqu’à sa mort. Une mort qui l’amènera sur la fin de sa vie à devenir, lui pourtant célèbre, un anonyme Mr.Boot, amant tendre et discret d’une veuve dans le lit de laquelle il finira ses jours en prononçant ces mots: “The sun is god”. Sa seule religion, celle de la lumière! Derniers mots et dernier soupir, juste après avoir tenté, sorti en pyjama et mourant, de saisir dans son carnet le corps d’une jeune femme allongée sur la plage, morte noyée… Et on ne peut pas ne pas penser, à ce moment là , aux paroles prononcées juste après qu’il ait chanté le lamento de Didon, de Purcell*, dans une magnifique séquence de ce film, où il avoue à  une jeune femme qui l’accompagnait au clavecin, les larmes aux yeux, que son seul ami était sa jeune soeur, morte très jeune…

* Dans ce magnifique aria Didon dit qu’elle est prête à mourir mais qu’elle veut seulement qu’on se souvienne d’elle.

PS: La bande annonce du film (ici)

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio