Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: la « vérité » sur l’économie du Languedoc-Roussillon.

 

  images

Dans quelques années, le Languedoc-Roussillon, d’abord comme circonscription administrative de l’Etat puis comme collectivité territoriale de plein exercice, aura cinquante ans de suivi statistique. Un demi siècle !

Le constat ? Notre région n’aura cessé d’occuper le bas du tableau, juste devant la Corse, pour ce qui est de la richesse produite par habitant, et le haut, par le nombre de chômeurs rapporté à sa population active.

On pourrait multiplier les indicateurs statistiques que nous n’échapperions pas cette dure réalité, que nous ne voulons pas admettre : notre région vit sous perfusion financière. Sans les transferts financiers massifs en provenance d’Ile de France et de Rhône Alpes, notamment, nous serions tout simplement dans l’incapacité de satisfaire nos besoins les plus essentiels…Ceux de ménages largement tributaires de la solidarité nationale, dans une région déficitaire en logements sociaux et sous équipée pour  l’accueil des personnes âgées…

Prétendre, comme le font certains, dans la classe politique régionale, inverser cette tendance est tout simplement mensonger. Je ne vois, en effet, aucune raison macro-économique ou politique qui me permettrait de nuancer ou d’infirmer cette remarque.

Notre économie (malheureusement ?) de nature essentiellement résidentielle, ne le peut. « Dynamisée » par l’accroissement de population, elle créée des emplois peu qualifiés et à faible revenus principalement dans les services à la personne et  la construction de logements.Le tourisme n’étant qu’une variante de ce phénomène…

Les « coups de menton » et les campagnes de communication peuvent satisfaire l’égo de nos concitoyens et celui de nos « élites », ils ne modifieront en rien cet état de fait.

Cette exigence de lucidité est un préalable à une réflexion sans concession sur notre avenir commun.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

À quoi sert le contrôle de  légalité des actes administratifs ?

À quoi sert le contrôle de légalité des actes administratifs ?

Quelle que soit la décision finale rendue par le Tribunal Administratif (T.A) de Montpellier sur l'illégalité du marché conception-réalisation de l'Arena de Narbonne*, constatée par son rapporteur[Lire la suite]
No thumbnail available

La peur de l'enfer du réchauffement climatique peut elle sauver notre planète?

  Une étude du cabinet d’analyse BL Évolution présente les mesures concrètes à mettre en œuvre en France pour qu’elle s'aligne sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C, et donc diminuer de 63[Lire la suite]
Pourquoi le chantier d’Arena pourrait être arrêté !

Pourquoi le chantier d’Arena pourrait être arrêté !

Le rapporteur public a donc confirmé le caractère illégal du marché conception-réalisation concernant l’Arena de Narbonne. J’observe que, ce faisant, il reprend les éléments, classiques, de la jur[Lire la suite]
Le marché de la salle multimodale de Narbonne serait-il illégal ?

Le marché de la salle multimodale de Narbonne serait-il illégal ?

Le 8 décembre 2016, je publiais un  billet dans lequel je doutais de la légalité du marché conception-réalisation concernant l'Arena de Narbonne. Demain, Jeudi 14 Mars, le Rapporteur Public (ex-Co[Lire la suite]
Grand Narbonne ! Une Agglo fertile en pépinières d'entreprises et ?…

Grand Narbonne ! Une Agglo fertile en pépinières d'entreprises et ?…

Lors d’une récente conversation avec un conseiller communautaire, et non des moindres, je lui faisais observer que les services créés et financés par le Grand Narbonne pour soutenir et accompagner[Lire la suite]
Fin du suspens juridique pour l'Arena de Narbonne, jeudi prochain !

Fin du suspens juridique pour l'Arena de Narbonne, jeudi prochain !

  C'est le 14 mars prochain, en première instance et au Tribunal Administratif (T.A) de Montpellier, que va se jouer l'avenir de l'Arena de Narbonne. En bloc, puisque seront examinés le référe-sus[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :