Contre-Regards

par Michel SANTO

Des contrats de plan en panne, et en retards d’exécution financière…p

Comme pour chaque génération de contrats de plan Etat-Région (CPER), de lourds retards dans l’engagement et l’exécution des crédits sont inévitablement constatés. Celui couvrant la période 2015-2020 ne manque pas à la règle. Alors qu’ils devaient démarrer en 2014, ils n’ont été finalement signés qu’à l’été 2015 (plus d’un an de retard !). De plus, une révision a été opérée en 2016 pour ajuster les contrats aux nouveaux périmètres des grandes régions fusionnées. Aussi est-il prévu, comme à chaque génération ou presque de CPER, une clause dite de « revoyure ». Elle devrait se discuter dans ce mois de janvier 2018. Si l’on en croît donc l’Agence de financement des infrastructures (Afitf), qui s’intéresse aux investissements en matière de mobilités (transports, routes etc.), le bilan, avec des taux d’engagement très faibles, est globalement négatif : 29% en moyenne à fin 2017 en autorisations d’engagements, dont seulement 22,6% pour la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie, notamment. À l’inverse, certaines régions affichent des résultats assez proche d’un cours normal d’engagements : 40% pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, 38,5% pour le Grand Est. Autres chiffres plus préoccupants, ceux concernant les crédits de paiement (ils concernent les opérations exécutées). Ils présentent en effet des taux de réalisation par l’État encore plus faibles : 4% seulement en moyenne nationale, et des écarts importants : 2,8% pour l’Occitanie, mais 8,9% pour l’Auvergne-Rhône-Alpes (3 fois plus !).

L’association des Régions (« Régions de France ») s’alarme  évidemment de cette  « impasse financière majeure du côté de l’État » laissée en dépôt par les gouvernements du quinquennat précédent. Et, comme d’habitude, pour remédier à cette situation, un lissage des engagements sur une année supplémentaire sera proposé inévitablement par l’État. Un classique !

Cela dit, la question posée est celle de l’opérationnalité de cette forme de contractualisation. Illisible à la plupart des acteurs territoriaux et d’une grande complexité dans sa mise en oeuvre, elle s’ajoute aussi à de nombreuses autres formes de contrats territoriaux hors CPER. Autant de facteurs, sans compter les effets d’annonce à vocation électorale, qui expliquent des taux de réalisation très faibles. Un peu d’ordre et de simplification dans ce maquis institutionnel et procédural serait donc nécessaire pour améliorer les performances de cet outil de programmation.

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • ALAIN ROGER

    |

    Bonne et heureuse Année 2018 avec de belles pages d’écriture . Merci pour l’Année 2017 .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petites réflexions sur la petite "manif" du 22 mai dans ma petite ville avant la "grande marée" populaire du 26, de J.L Mélenchon…

Petites réflexions sur la petite "manif" du 22 mai dans ma petite ville avant la "grande marée" popu

Lisant un texte publié par Gil Jouanard (celui de Claire Fourier s'en rapprochant) sur sa page Facebook le 23 mai, je pensais à la foule de manifestants  – d'ailleurs exagérément gonflée (statistique[Lire la suite]
Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Je ne connais pas ce monsieur El Assidi (dont la notoriété ne tient qu'à son statut de légataire universel de Charles Trenet), mais son rabachage perpétuel et plaintif devant la tombe du "fou chantan[Lire la suite]
Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

            La quatrième de couverture de ce petit livre de Joël Baqué : "la mer c'est rien du tout"  (99 pages) édité chez P.O.L (excellente maison d'édi[Lire la suite]
Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

          Le projet de création d’un "Grand Port" à Port La Nouvelle projeté par la Région Occitanie et soutenu par le Grand Narbonne est entré dans une phase[Lire la suite]
Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein des partis et associations de gauche…

Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein de

      Une nommée Maryam Pougetoux a donc été élue représentante des étudiants à l’Université Paris IV pour y représenter l’UNEF. Depuis, elle occupe dans les médias et les ré[Lire la suite]
Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

      Je m'oblige à regarder les JT et les publicités qui les suivent pour ne pas me couper définitivement de cet "esprit public" modelé quotidiennement par leurs créateurs. [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :