Contre-Regards

par Michel SANTO

Des pumas affamés ont fait de nos coqs une bouchée…

IMG_0517.JPG

À Saint Denis, les Pumas avaient sorti leurs griffes et leurs crocs.Vifs, agressifs, solides devant et habiles derrière , nos coqs , dans ce sauvage combat, se faisaient proprement découper. La rage de vaincre était chez nos félidés à deux pattes. Et secs nos sillons, et sans gloire furent nos coqs. Au dernier coup de clairon, ils rendirent les armes. Alors que dans l’en-but, ces Pumas, ils pouvaient les saigner.

Saint Denis, morne plaine! soupira Saint André…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :