Contre-Regards

par Michel SANTO

Deux ans pour agir à froid!

Comment se répartissent, dans la coalition des électeurs qui a fait perdre à «  la droite » les élections municipales, les mécontents et les impatients ? Ceux qui veulent plus de réformes et ceux qui n’en veulent pas ? Les défenseurs des droits acquis et ceux qui en veulent moins ? Bien malin celui qui peut répondre à ces questions ? Aussi je ne m’y hasarderai pas. Par contre, il n’est pas trop risqué de dire que sur la manière de conduire les politiques engagées par un gouvernement présidentialisé et médiatisé à l’excès, les Français ont fait passer un message clair : ils ne veulent plus du style moderne et américanisé de Nicolas Sarkozy. Sans pour autant souhaiter un retour au cérémonial monarchique de ses prédécesseurs, ils attendent en effet un peu plus de hauteur, mais sans isolement et avec un peu plus d’empathie, de celui pour lequel ils se sont prononcés afin qu’il engage sans barguigner les réformes nécessaires au pays. Deux ans sans élections sont devant lui…Il lui est donc possible d’agir à froid. La récession exige d’aller vite

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • libertylover

    |

    Toujours un plaisir de vous lire tant vos réflexions concises tombent sous le sens. Espérons enfin un peu de sérénité dans le pays…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Plan "Action Coeur de Ville " : Y'a plus personne à filmer !

Plan "Action Coeur de Ville " : Y'a plus personne à filmer !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Plan "Action Coeur de Ville " : À Narbonne, Malquier est prêt !"         Vous pouvez agrandir l'image en cliqua[Lire la suite]
Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

        À Narbonne, comme dans une trentaine de villes moyennes (dont Béziers, Carcassonne, Perpignan etc.), plus d’un quart des jeunes ne sont pas insérés (contre 14[Lire la suite]
Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]