Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…

 

Lu.20.6.2022

Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un candidat du RN parachuté dont personne n’avait jamais entendu parler ; dans les deux autres circonscriptions, les représentants de ce même parti, arrivés en tête sur l’ensemble du département au premier tour, étaient opposés à des candidates Nupes. Et dimanche soir, les audois ont finalement envoyé sans barguigner à l’Assemblée Nationale trois députés d’extrême-droite. Un carton plein. Avec des scores sans possibilités d’appel. Un résultat historique dans un département qui, il y a 93 ans envoyait Léon Blum à l’Assemblée. Et pour expliquer ce résultat, chaque camp fait évidemment le procès à l’autre de n’avoir pas fait « barrage » en mobilisant le désormais fantomatique « front républicain ». Alors disons les choses simplement et calmement. Comment les dirigeants de NUPES, des LR et du RN, qui ont mené une campagne d’une agressivité inouïe en faisant de ce second tour un référendum anti-Macron, pour, au mieux pour les premiers, obtenir une majorité et envoyer Mélenchon à Matignon, et au pire pour ce dernier, et au mieux pour les deux autres, imposer au Président une majorité relative, aient pu croire que ces appels hypocrites au-dit « front républicain » allaient être entendus ? Conséquemment, dans « ma » circonscription, les électeurs Nupes et LR les plus déterminés (en s’abstenant ou votant pour) ont donc choisi, de fait, le candidat RN tandis que dans les deux autres, les électeurs LREM et LR faisaient de même. Au tout début de cette campagne, j’écrivais que cet accord électoral NUPES, sa direction politique et idéologique insoumise, ses thèmes de campagnes et sa violence symbolique faisaient objectivement le jeu du RN. Ce matin, je constate, sur un plan plus général, qu’il n’a pas permis à ses composantes de gagner la majorité, d’envoyer Mélenchon à Matignon ni de marginaliser le RN – ce dernier obtenant même un nombre de sièges supérieur à La France Insoumise. Un bilan que son « leader à vie » n’hésite pas à considérer néanmoins comme « globalement positif ». Sans rire !

     

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    Chantal

    |

    Je constate également dans mon département du Var, que les NUPES ont préféré voter blanc ou RN . Quel désastre pour notre pays. Je suis affligée par tant de bêtises et parfois de haine au détriment d une réflexion , de notions économiques dont sont incapables ce type d électeurs. La conséquence est que maintenant le RN demande a prendre la direction de la commission finances et qu il est de notoriété que Marine Le Pen n a pas de réelles compétences dans ce domaine…. l avenir pour les français va être sombre pour les plus démunis, les autres s en sortiront toujours.

    Reply

    • Avatar

      Jean Pierre

      |

      Je n’ai aucune affinité avec M. Le Pen , mais quand je vois jusqu’où nous a mené la « compétence » des pouvoirs successifs…

      Reply

  • Avatar

    KRISDEN

    |

    Si les sociaux-démocrates notamment ne s’étaient pas laisser endormir par les gauchistes de la France-Insoumise et particulièrement par un Mélenchon qui labourait avant tout pour lui, sûrement que nous n’en serions pas là. Les partis qualifiés de modérés de gauche et de droite doivent complétement reconstruire leur ligne politique. Nous avons besoin que l’Etat redevienne dans un système démocratique affirmé, un Etat fort dans ses missions régaliennes. Actuellement, l’Etat est dépassé et les extrêmes en profitent en toute normalité.

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    Et si on attendait un peu avant de juger? Et si les prédicateurs, les Madames Soleil respectaient, malgré, leur supériorité intellectuelle, les idées des autres ? Ce vote est le résultat d’un peuple démocratique, il faut en finir avec le sectarisme nous savons où cela conduit.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques politiques insensées venues en plein concert de cigales…
      Sous un mûrier, en plein concert de cigales… Ce matin, ne me demandez pas pourquoi, je me suis arrêté quelques instants sur la page Facebook et le dernier post d’un ancien président socialiste […]
    Un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :