Contre-Regards

par Michel SANTO

Dominique S. Kozy.

On ne parle plus de DSK en France mais le FMI et son Directeur sont particulièrement diserts sur Sarko. Qu’on en juge:”L’élection d’un nouveau président et la nomination d’un gouvernement ouvertement réformateur offrent à la France l’occasion historique de renouer avec une croissance soutenue où chacun verrait ses opportunités accrues” Et un peu plus loin: “Concernant l’enchaînement optimal des réformes, nous considérons qu’il faut chercher à engager, de manière concomitante, une « masse critique » de réformes dans un grand nombre de domaines, de manière à tirer profit des synergies ainsi créées”. “Gagner plus suppose incontestablement de travailler plus” . Quant à la transparence salariale, nous nous tairons, par pudeur…Mais que ses amis locaux se rassurent, son sucesseur à la mairie de Sarcelles et à l’Assemblée Nationale nous le dit: ” Il est toujours resté au contact “…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire