Contre-Regards

par Michel SANTO

En conflit avec Didier Mouly, sa 3ème adjointe démissionne !

sans-titre

Cela faisait plusieurs jours que la rumeur  se faisait insistante : la troisième adjointe du maire de Narbonne, Nathalie Granier-Clavet, déléguée  « à l’urbanisme, aux services techniques, à l’environnement, au développement durable, aux espaces verts, à la voirie, à la salubrité, l’hygiène et la voie publique, la circulation et au stationnement » Ouf ! avait démissionné ! Depuis hier, la rumeur est confirmée : le maire Didier Mouly a reçu une copie de sa lettre de démission.

Les raisons qui ont motivé sa décision vise directement Didier Mouly selon qui : «Elle me reproche mon comportement vis-à-vis de sa fonction d’adjointe». Ce qui n’est pas pour me surprendre ! Madame Granier, qui sait de quoi elle parle, en professionnelle de l’urbanisme, ne devait  plus supporter les interventions improvisées de son maire dans son champ de compétence. Elle n’a pas dû apprécier, tout récemment encore, par exemple, d’apprendre que le maire avait décidé de supprimer les couloirs de circulation des bus et la mise à double sens de certains boulevards, sans aucune concertation avec le Grand Narbonne, gestionnaire des transports urbains, occasionnant ainsi de sérieuses perturbations pour leurs usagers. J’observe aussi que madame Granier ne s’est jamais exprimée, comme par hasard, sur le projet de salle multimodale, son impact urbain et environnemental, comme sur ses conséquences de toute nature dans une zone en pleine transformation : MuReNa, nouveau quartier… En tout état de cause, indépendamment de toutes autres raisons – que la rumeur publique se plaît à répandre dans ce genre de circonstance – le conflit entre Didier Mouly et sa troisième adjointe était manifeste. Il perd donc une pièce maîtresse de son dispositif – juste avant Noël  –, qu’il aura beaucoup de difficultés à remplacer.


 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :