Etre un peu con !

 

 

 

fa28213e-55c1-11e2-ae85-9a029513a75d-150x230

 

 

Ma lecture du moment sur ma Kindle : Yasmina Reza « Heureux les heureux ». Un titre qui évoque les huit Béatitudes en Saint Matthieu. Peu de cœurs purs et de miséricordieux dans ce texte. Dix huit personnages, une « société » composée de sceptiques et d’athées, sans illusion métaphysique : « Même la vie au bout d’un moment, c’est une valeur idiote. » Un univers à la Beckett ! Le nôtre. Que l’on tente de saisir hors de soi, comme sur une gondole de supermarché. Ainsi du bonheur à portée d’agence de voyages ! Cela pour en venir à ce passage de « Désolation », de la même Reza : « Être con, être un peu con, mon petit vieux, ne s’adresse pas à l’amateur de tropiques. Ne te méprends pas. J’ai toujours peur, pardonne-moi, que tu ne tires avantage d’un vocabulaire dont je ne suis pas certain que l’humour et la finesse du raccourci te parvienne. C’est même tout le contraire quand on y pense. Être un peu con, en tant que conseil, ainsi qu’il fut initialement proféré par Lionel, n’est destiné qu’aux âmes complexes. Seul le torturé, comprends-tu, c’est-à-dire, hélas, le contraire de ce que tu t’efforces d’être, en saisit la nuance fraternellement élective. On ne recommande pas à un con d’être un peu con. Ni à un insouciant (son cousin germain, entre nous). Encore moins à un heureux. S’il existe. » Etre un peu con ! C’est ce que, ce matin, je tentais d’expliquer à une connaissance rencontrée dans les Halles de Narbonne – il venait d’acheter une croisière ! En vain, les mots m’ont manqué. J’ai poursuivi mon chemin à la rencontre de mon grand père – son fantôme habite encore ces lieux ! Sans illusion sur le passage du temps…

 

 

cartes-postales-photos-Les-Halles-NARBONNE-11100-6-copie-1.jpg

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :