Contre-Regards

par Michel SANTO

Faits divers ! À Tourouzelle, le destin brisé de quatre jeunes apprentis…

Vendredi 2 février, une voiture roule en direction de Béziers sur la départementale 611. À son bord quatre jeunes gens. Je les imagine pleins de vie et de peurs. Ils rient, chantent, grondent. L’auto-radio couvre parfois leurs voix. Les paysages passent, indifférents. Un vent violent plie le haut des peupliers ; il siffle dans la légère Ford  – une vitre est à peine entrouverte – , qui tremble sous les rafales. C’est vendredi, on approche de midi. Enfin penser à soi seul ; oublier la semaine passée au CFA du bâtiment. Peut-être évoquent-ils vaguement leurs travaux, leurs amis… L’insouciance est encore de leur âge. Ils approchent de Tourouzelle. L’un d’eux somnole, il rêve.  Des images flottent dans la tiédeur de l’habitacle. Puis… des sirènes hurlent, dramatiquement rouges ; le bourdonnement épais d’un hélicoptère emplit l’espace ; des appels, des cris… Il est  12h 30 ! Le temps s’est brutalement figé. Un des quatre jeunes apprentis est mort ; ses trois amis sont blessés, dont un dans un état très grave. Je ne connais rien de leur tragique histoire personnelle. Rien que cet effroyable moment rapporté dans un banal article du journal local ! Et pourtant, ce matin encore, je pense à eux. Comme si soudain, dans les artifices du quotidien, la vie se rappelait à moi… Pleine de sens !

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapart, mais les meutes soulevées à [Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio