Contre-Regards

par Michel SANTO

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Illustration : l’Indépendant du jour. Cliquer sur la photo pour lire l’article en lien…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : « adoptez deux poules et réduisez vos déchets ». Deux poules de réforme (faut pas glousser !) à adopter gratuitement pour cinquante foyers volontaires, précise le vice-président de l’Agglo et maire de Coursan Édouard Rocher, en compagnie de Guillaume Héras, son collègue à l’Agglo, en charge de l’environnement. Tous deux, sur la photo de presse (ici) immortalisant l’évènement, serrant une cocotte (rousse) dans leurs bras – leurs mains précisément. Des poulettes, en bonne santé, rondelettes, élevées en plein air, aux céréales, sans OGM et sans antibiotiques, évidemment. Mais qui devront être installées par les heureux bénéficiaires dans des maisons à gallinacés, closes et ensoleillées ; et fichées, afin de vérifier leur santé et la qualité de leurs prestations, nous dit-on… Comme « la Mondaine » le faisait, en son temps … pour d’autres pintades !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    dengis

    |

    Complètement débile, ils ne se rendent pas compte des charges que cela implique !!

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    Génial , c’est ce qu’il manquait pour remplir les cages à poules de Monsieur le Maire. Certaines sont en place rue Jean Jaurès et servent accessoirement à cacher les poubelles. Comme il va falloir les ferrailler ces caissons pourront servir à protéger nos gallinacés biologiques.

    Reply

  • Avatar

    Rocher

    |

    Rejouissons nous parfois des petites choses…Depuis 2 ans je souhaite introduire ce projet municipal et y associer l agglo en raison de sa compétence sur les dechets. Parce qu à titre personnel, je ne jete aucun dechet organique et que j ai le plaisir avec mon fils de 7 ans de nettoyer le poulayer et de recuperer des oeufs.
    Je m en occupe, les seuls frais sont l achat de graines pour completer l alimentation. Le coût de cette opération est de 200 euros (prix de 100 poules pondeuses de reforme destinées à finir dans l industrie alimentaire), 70 euros de com (affiche) et 50 pour les cartons. 20 photocopies d une fiche de pesée pour que les familles volontaires précisent sur 2 mois la quantité de dechets donné aux poules. Pas de techniciens, Janine Grobard adjointe à l environement s occupe des inscriptions des familles et du récolement des pesées et le 22 juin les élus iront a st Marcel pour recuperer les poules avec une camionette prêtée par un viticulteur de Coursan. Dans un an dans les poubelles de Coursan il y aura 15 tonnes de moins de dechet organique enfoui à Lambert. C est peu et c est meme anecdotiques mais c est un pas, un petit pas.

    Reply

    • Avatar

      Rocher Edouard

      |

      Bonjour, désolé à la relecture de très nombreuses fautes. L’ écriture prédictive propose parfois des choses bizarres…

      Reply

  • Avatar

    Patrice Paulit

    |

    Prochain article : des élus et des coqs ?
    Amitiés

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :