Contre-Regards

par Michel SANTO

Grand Narbonne : un petit coup de chaud à l’Agglo !

 

     

Coup de chaud à l’Agglo ! La raison de cette petite montée de température lors du conseil communautaire de jeudi ? Une délibération sur la création, si je puis dire, d’un crématorium. Vite retirée du vote par le Président Bascou, car il n’était tout simplement pas sûr d’avoir une  majorité pour la faire adopter. Les groupes de Henri Martin et de Didier Mouly s’y opposant, notamment. Moins sur le principe de cet “investissement”, d’ailleurs, que sur son mode de gestion. J. Bascou et ses seuls soutiens de gauche et divers gauche, optant pour la régie communautaire, les opposants préférant la délégation de service public – le maire de Narbonne excipant de surcroît un projet “privé” sur son territoire. D’un côté, les adeptes d’une administration publique, de l’autre, les tenants d’une coopération public-privé. Un évènement symbolique apparemment mineur [1] , mais qui néanmoins signale l’ouverture de la campagne des prochaines élections municipales et communautaires de 2020. Le message adressé à J.Bascou – qui n’est plus concerné pour la suite, puisqu’il n’est plus candidat à rien dans le futur proche – est en effet clair :  fini le soutien inconditionnel du groupe d’Henri Martin –   et de la droite et du centre en général – ; le temps désormais est à la distinction… politique ! Un appel donc à  la “reproduction des budgets courants”, en quelque sorte. Et il a suffi d’un projet de crématorium pour aviver cette petite flamme. Ironie du sort, c’est à un pompier professionnel, maire socialiste de Montredon, qu’a échu la responsabilité de rapporter ce projet, finalement mis au chaud – ou au frais, comme on voudra !

[1] Le budget ayant été voté à une très large majorité avec les voix de la droite et du centre des groupes d’Henri Martin et de Michel PY – voire même certaines de celui de Didier Mouly…

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (3)

  • Avatar

    VIALLE Jean-Pierre

    |

    Un dossier enterré donc !

    Reply

  • Avatar

    camus thierry

    |

    Je n’y comprends plus rien , l’inénarrable président (plus pour longtemps heureusement) du Grand Narbonne a des soutiens sur sa gauche alors que dans un grand élan de courage il a démissionné du PS qui l’a généreusement nourri durant des années lors de l’avènement de notre président Jupitérien adepte de la méthode Thatcher . Encore une fois , c’est l’inertie qui va triompher , surtout ne rien faire , ne rien décider . La devise de nos élus locaux : hâtons nous lentement , préservons nos petits acquis et cultivons l’entre soi . Le cochon dit à la poule : les œufs , pour toi , c’est un engagement partiel ; le bacon pour moi , c’est un engagement total . Yvon Deschamps .

    Reply

Laisser un commentaire