Contre-Regards

par Michel SANTO

Hier au soir, un « Ce soir (ou jamais) » à revoir sans jamais se lasser…

  Unknown  

Hier soir! excellent émission de « Ce soir (ou jamais) ». Les invités: Alain Duhamel, Élie Cohen, Bernard Maris, Régis Debray et Guy Roux de Bézieux. Ce dernier, vice-président du MEDEF – je ne le connaissais pas – qui, je dois l’avouer,  m’a particulièrement séduit. C’est pas du Gattaz! Au milieu de ces dinosaures du monde intellectuel et médiatique forts brillants il a  élégamment montré  qu’il n’avait, sur le registre strictement intellectuel de cette soirée, rien à envier à ses voisins « idéologiques » et encore moins, si cela était possible (!), à redouter des Maris et Debray. L’un et l’autre, toujours aussi prévisibles, ont en effet défendu de manière attendu leurs parts sur le marché de la critique du libéralisme économique et social, avec un Debray toujours aussi intelligent aux formules ciselées, et un Maris égal à lui même dans la dénonciation tous azimuts des entreprises et du marché – un hybride de Hessel et Cavanna.

J’ai retenu cet extrait d’un dialogue entre Debray et De Bézieux, qui démontre qu’entre personnes respectueuses des idées des autres, des « ponts » politiques  inattendus permettent d’en éclairer le sens et, parfois, leur substrat commun:

R.Debray : « Qu’on ait besoin des entreprises, c’est évident. Que la République elle-même devienne une entreprise, je l’ai dit, c’est dangereux.C’est vrai que les entreprises, ce sont peut-être les jambes d’une société mais cela ne peut pas en être le coeur et encore »

GRoux de Bézieux : « Oui, une nation, c’est une collectivité qui se trouve un destin, comme disait Régis Debray. Mais 5 millions de chômeurs, ce n’est pas le bonheur non plus… Le désespoir des Français qui s’en vont, ce n’est pas un destin… »

R.Debray : « Impôts, sacrifices, réforme, aides aux entreprises, oui d’accord.Mais pour quoi faire?Au service service de quoi? Quand de Gaulle arrive en 58, il prend des mesures dures mais il a un projet. »

GRoux de Bézieux : « Les entreprises françaises ont à rôle à jouer dans la constitution du destin national. Leur rôle, c’est de contribuer à ce que les millions de chômeurs rentrent dans la communauté nationale. Travailler, c’est un épanouissement, c’est l’oeuvre d’une vie. »

Je suis « sorti » de cette émission lavé de ces « on va faire en sorte que « entendus toutes les trois phrases  et d’un « c’est pas cher, c’est l’État qui paye » en guise de conclusion et de philosophie politique, entendus récemment sur TF1. Je ne dirai pas dans la bouche de qui!

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Ce que nous dit de notre époque l'affiche "censurée" du cinquantenaire de Port Leucate…

Pour les débuts de Port-Leucate, Jacques Séguéla, qui commençait sa carrière dans la publicité, a conçu sa campagne de promotion imaginée en 1968 avec ce slogan : "Port-Leucate, le pays de la [Lire la suite]
De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

De Narbo Martius : "Aquarius ! appel à la générosité Narbonnaise…"

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :   Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carri[Lire la suite]
La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

La leçon du conseil départemental du Haut Rhin au 13 autres demandant un "revenu de base" !

Saisie par le conseil départemental du Haut-Rhin, la plus haute juridiction administrative française a considéré, vendredi 15 juin, que si le contrat conclu entre le département et le bénéficiaire du[Lire la suite]
Le faux revenu universel d'André Viola et de 12 autres Présidents de Départements…

Le faux revenu universel d'André Viola et de 12 autres Présidents de Départements…

Mercredi, lors de la traditionnelle et très courue séance de l'Assemblée Nationale consacrée aux questions au gouvernement, Alain Perea a expédié un puissant missile en direction des 13 présidents de [Lire la suite]
Fake news, post-vérité… ou l'extension du domaine de la propagande

Fake news, post-vérité… ou l'extension du domaine de la propagande

    Dans son très intéressant article : "Fake news, post-vérité… ou l'extension du domaine de la propagande" [1], Patrick Chastenet, Professeur de science politique à l'Univer[Lire la suite]
Patrick Chappert-Gaujal transmue l'Aspirateur en "objet" d'art…

Patrick Chappert-Gaujal transmue l'Aspirateur en "objet" d'art…

Samedi, 17h 30, sur le "parvis" de terre battue de l'Aspirateur une foule exceptionnellement nombreuse d'artistes, de collectionneurs, d'hommes et de femmes politiques (de tous bords et statuts) d'a[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :