Contre-Regards

par Michel SANTO

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

 

Christine Angot et Farida Amrani © Montage le Lab via AFP

 

Gros titre (et en “gras”) dans “Le Point” (version numérique) : “ONPC” : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s’agit-il donc pour que cet honorable journal de centre-droit soit immédiatement suivi par ses confrères de Libé, Les Inrocks etc. (on se tient à la culotte dans cette profession) dans la promotion (mêmes gros titres et mêmes “gras”) de cette  médiocre “affaire” ?

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Dans ce monde, le silence est une ressource rare…

Le Petit Moka bar restaurant at Town hall square. Narbonne. Pedestrian shopping street in old city central Narbonne. South of France. The ancient town...

Le Petit Moka. Narbonne.


Dans les rayons de supermarchés, sur nos écrans de télé, nos ondes, nos journaux, nos ordinateurs, nos tablettes, nos boîtes de courriel, nos verres de bière, nos tasses de café – comme celle dans laquelle me fut servi un “expresso” à la terrasse du si bien-nommé Petit Moka, hier, à Narbonne – nos paysages, urbains et ruraux, nos routes, nos cartes de crédit, nos boîtes aux lettres, nos vêtements… , partout et toujours la publicité s’immisce, s’impose, s’incruste, s’enracine…

Chronique de la région LRMP. Quand le Midi Libre donne des leçons et …

Capture d’écran 2015-09-25 à 12.56.55

Capture d’écran du 25 septembre sur Facebook

Revue de presse, ce matin, sur le Net. Je tombe, littéralement, sur un article du Midi Libre (ici). Et pendant quelques minutes de m’interroger sur son titre: “Bousculade mortelle à la Mecque : les pèlerins ont repris leur rituel de lapidation“. Humour noir, cynisme, acte manqué, manipulation, provocation, inconscience, maladresse, légèreté, insouciance… Optant pour l’humour, je passe. Puis me revient à l’esprit ce courriel, signé de l’équipe du Midi Libre, reçu le 20 septembre:

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. La montée au ciel de la Voie Domitienne!

Numériser

Midi Libre Dimanche. Un article dans la série “Un patrimoine, une histoire”. Et une première phrase enlevée qui commence sur un air et un rythme à la Charles Trenet. La deuxième, dans la foulée, nous proposant une magnifique, et inattendue, érection de la voie Domitienne. Je ne sais si le rédacteur de cet article s’est oublié, mais son entame m’a réjoui pour le reste de la journée. Voir ainsi en imagination la portion qui en reste  place de l’hôtel de ville se dresser dans sa fosse, comme à la Concorde l’obélisque, ou sur un coq sa crête, est une véritable prouesse poétique. La veille, à la cathédrale Saint-Just Saint-Pasteur, les chrétiens commémoraient la montée au ciel de Marie. Par la grâce du Midi Libre, c’est celle de la Via Domitia qui le fut dimanche…

NB : Ériger (définition et…)

Articles récents