Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la région LRMP. Quand le Midi Libre donne des leçons et …

Capture d’écran 2015-09-25 à 12.56.55

Capture d’écran du 25 septembre sur Facebook

Revue de presse, ce matin, sur le Net. Je tombe, littéralement, sur un article du Midi Libre (ici). Et pendant quelques minutes de m’interroger sur son titre: “Bousculade mortelle à la Mecque : les pèlerins ont repris leur rituel de lapidation“. Humour noir, cynisme, acte manqué, manipulation, provocation, inconscience, maladresse, légèreté, insouciance… Optant pour l’humour, je passe. Puis me revient à l’esprit ce courriel, signé de l’équipe du Midi Libre, reçu le 20 septembre:

Capture d’écran 2015-09-25 à 12.59.32

Courriel qui rejetait un de mes récents billets proposé en commentaire d’un article concernant, je crois, les régionales de décembre 2015. M’étaient donc imputés des propos agressifs, racistes etc… Interloqué, déconcerté, sali, je n’ai cependant pas répondu à mon expéditeur collectif pour lui dire tout le bien que je pensais de son injurieuse prose, tout en lui demandant ce qui, dans (tous) mes textes, portait la moindre petite trace (ne serait-ce qu’allusive) à l’origine de leur péremptoire et scandaleux jugement. Pas de temps à perdre! Aujourd’hui, donc, je profite de la circonstance pour lui renvoyer sa propre charte de modération. Et s’il pouvait m’expliquer comment et pourquoi ce titrage farci de sous-entendus au caractère plus que douteux a pu passer le filtre de leur charte de déontologie, je lui en serais, selon la formule consacrée, très reconnaissant. En attendant, je laisse mes lecteurs juges de la nature et du caractère de mes textes…

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

    Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce so[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio