Contre-Regards

par Michel SANTO

Hollande est-il libéral?

Le libéralisme promu par Delanoë n’a «Rien à voir avec le libéralisme économique, qui a toujours été la philosophie concurrente du socialisme démocratique.» nous dit F Hollande , dans le Monde daté du 3 septembre. Bien ! Mais les socialistes étant pour la propriété privée, le libre-échange et le marché, j’en déduis que le socialisme démocratique de François repose lui aussi sur ces mêmes trois piliers du libéralisme économique. Et que promouvoir une marge d’intervention de l’Etat, comme dans toutes les démocraties modernes, y compris celle des Etats-Unis, ne peut permettre de s’en distinguer. Bref, comme d’habitude on joue sur les mots pour enfumer les esprits et brouiller les idées. Une manière bien peu libérale de faire de la politique…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • phthoreux

    |

    Tout est une question de degré semble-t-il. Nicolas Sarkozy a de son côté été qualifié d’ultralibéral par certains socialistes. A l’inverse, Mr Delanoé soutient qu’il ne s’agit pas d’un libéral. Il faut dire que les dernières décisions du président paraissent lui donner plutôt raison, qu’en pensez-vous ?Pour ma part je me lamente du fait que 2500 ans après Socrate (premier philosophe libéral à mon sens) on parvienne toujours si mal à définir l’amour de la liberté…Toujours un plaisir de vous lire en tout cas (et merci pour votre clin d’oeil amical au sujet de N. de Staël…)

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
Alexandre Benalla ! un cas d'école sur les relations complexes - et perverses - entre pouvoir politique, administrations et médias…

Alexandre Benalla ! un cas d'école sur les relations complexes - et perverses - entre pouvoir politi

  Thierry Pfister, cet ancien journaliste du journal le Monde, qui écrivit aussi, après son passage au cabinet de Pierre Mauroy, alors premier "Premier ministre" du Président Françoi[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :