Contre-Regards

par Michel SANTO

Homos comicus ou l’intégrisme de la rigolade

un-soir-a-la-tour-eiffel-alessandra-sublet-et-nicolas-bedos-unis-pour-le-pire,M171936

Philosophe et éditeur, François L’Yvonnet est l’auteur de nombreux essais, dont Homo comicus ou l’intégrisme de la rigolade (Mille et Une Nuits). Il réagit au canular de Nicolas Bedos. Le comique a prétendu, lors d’une émission de télévision, avoir eu une liaison avec Valérie Trierwieler. Citation!

“Cette intrusion de Nicolas Bedos dans la vie du président a révélé non le face-à-face, mais le côte-à-côte entre les humoristes et le monde politique. Ce voisinage me paraît inquiétant, car ces deux mondes n’en forment en réalité qu’un seul, partageant les mêmes sujets de drôlerie et, au fond, de mépris envers une population dont ils sont coupés. À la veille de la Révolution, la Cour s’interrogeait sur la couleur des rubans de la princesse de Lamballe. Ici, on retrouve une déconnexion similaire : alors que nous traversons une période critique, que retient-on ? Les canulars de Bedos et la réponse de l’Elysée. On atteint des sommets pathétiques de dérision. J’irai même jusqu’à parler d’hyperdérision, en paraphrasant l’hyperréalité de Jean Baudrillard : tout est soluble dans la dérision, et ce dans n’importe quel contexte

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Jean Pierre VIALLE

    |

    Vous auriez dit mettre des guillemets autour du mot comique, qui a mon avis qualifie bien mal ce ….fils à papa, j’allais dire “clown” , mais c’était un manque de respect à tous nos augustes

    Reply

  • Avatar

    Pibouleau

    |

    Un peu ras le bol des “fils de” ou “fille de”. Le petit n’a pas le niveau du père Guy. Le Macron de la gaudriole est d’un niveau à faire pleurer Hanouna qui n’est pourtant pas un sommet de la finesse. Il s’est fait un prénom. Point barre. Le talent n’est pas génétique.

    Reply

  • Avatar

    jako

    |

    BRAVO !
    il est beau, il est tendre et courageux .Désespéré par la nature humaine …C’est un homme de cœur donc courageux ; çà doit être çà qui nous manque à chaque jour suffit notre lâcheté ; pas lui
    encore BRAVO

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :