Contre-Regards

par Michel SANTO

“Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste” !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’ignorer que « le sale juif » d’antan étant, aujourd’hui, sévèrement réprimé par la loi, le racisme anti juif s’exprime désormais en toute impunité par l’effacement du “juif” au profit du “sioniste”… Pour s’en convaincre, s’il le fallait, il suffisait de lire les nombreux commentaires d’articles de presse, sur les réseaux sociaux surtout, expliquant que l’agression raciste d’Alain #Finkielkraut : « Grosse merde sioniste »… « la France, elle est à nous », lors de la dernière manifestation des #GiletsJaunes à Paris, ne l’était pas … raciste et antisémite. Qu’il ne fallait pas confondre sioniste et juif, antisionisme * et antisémitismes etc.

Eh bien non ! Disons les choses de la manière la plus nette possible : le “sale sioniste” n’est plus tolérable et son usage doit être condamné. Non par la loi, qui  serait de toute façon et très vite contournée, mais en dévoilant sans ambiguïtés ce qu’il cache. Et si l’antisémitisme ne sera jamais éradiqué, nous le savons bien, notre responsabilité, elle, est de sans cesse rappeler ce qu’il est, d’où il vient et sous quels masques.

Comme le disait Martin Luther King  dans sa “Lettre à un ami antisioniste” (août 1967) :  «L’antisémite doit à chaque fois inventer de nouvelles formes et de nouveaux forums pour son poison. Combien il doit se réjouir de la nouvelle mascarade ! Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste».

* Sauf à remettre en cause l’existence de l’Etat d’Israël, il n’est pas nécessaire d’utiliser  ce terme pour critiquer la politique des dirigeants de ce pays, jusqu’à tracer, pour les plus extrémistes, un signe d’égalité entre sionisme et nazisme. (Pour ces derniers, le juif, où qu’il se trouve, à l’exemple de ce tag sur ce portrait de Simone Veil, en serait l’incarnation…)   

 

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Aimé COUQUET

    |

    Je dénonce la politique d’expansion et d’apartheid menée par le gouvernement israélien. Est-ce que pour cela que je suis antisémite, anti juif, anti sioniste ? Je ne crois pas. Quand je vois Robert Ménard, maire d’extrême droite de Béziers s’enflammer pour la “cause juive” alors que de l’autre côté, il crache sur les arabes (musulmans), les gitans et les pauvres, je suis ébahi ! Ne pas confondre religion et nationalité. L’histoire nous a montré que chaque fois que la question sociale prend de l’ampleur dans notre pays, il y a toujours des extrémistes qui font monter en parallèle les questions identitaires, qui pointent la responsabilité des inégalités sur des groupes de personnes en fonction de leur appartenance religieuses ou de leurs origines.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais Aimé, vous ne pouvez plus ou pas cautionner l’usage de ce terme : anti sionisme dont vous savez très bien ce qu’il véhicule. Et le faire ne vous condamne pas à taire pour autant tout le mal que vous pensez des gouvernements israéliens…

      Reply

  • Avatar

    Aimé Couquet

    |

    Michel, je vous recommande la lecture du livre de Dominique VIDAL “antisionisme = antisémitisme ?”

    Reply

  • Avatar

    Cetace_jovial

    |

    Il faut punir sévèrement les personnes qui sous couvert de soutien à la Palestine propage cette idéologie de haine qui date d’un autre temps.Il fallait s’y attendre que tôt ou tard le mouvement citoyen des gilets jaunes allait être noyauté par des extrémistes de tous poils… Notre pays est malade, notre république est malade, tant qu’on laissera des types comme Dieudonné en liberté, libre de se produire en public, on ne pourra pas combattre efficacement l’antisémitisme…tant qu’on aura en France des femmes en burka de la tête au pied, on aura de l’antisémitisme dans l’espace public .l’obligation devrait être faite à tous les lycéens de France de faire un voyage scolaire à Oradour sur Glane et Auswitch Birkenau, il est des lieux qui marquent les vies, ceux là en font parti.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :