Je n’aime pas voyager loin !

 
       
Je n’aime pas voyager loin ! À l’idée de préparer valise et sac, de me lever tôt après une courte nuit pour me rendre à l’aéroport ou la gare la plus proche en voiture, une grande fatigue alors m’accable, jusqu’à risquer de céder à la tentation de ne plus rien entreprendre. Tentation qui me fut longtemps interdite quand j’étais dans l’obligation de devoir parcourir toute une région, de monter régulièrement à Paris ou Bruxelles, voire de séjourner dans divers pays, européens surtout… Désormais libéré de ces contraintes, je n’ai plus cette sensation pénible de faiblesse et d’ennuie que provoquaient chez moi la préparation de ces déplacements professionnel. Même si je dois à la vérité de dire que certains furent très instructifs et très enrichissants. Je garde ainsi de bons souvenirs – et quelques anecdotes aussi – d’un long séjour au Japon, que j’ai sillonné, de haut en bas, si je puis dire, avec une délégation régionale ; de Cracovie et de Braschov ; de Florence et Palerme… À présent, libre de mon temps, mon esprit foncièrement casanier – encore que ! – s’épanouit heureusement dans des limites géographiques et culturelles restreintes. Il en éprouve d’autant plus de satisfactions que mer et montagnes, paysages de toute beauté, sont à portée de pieds, ou presque. Je mentirais cependant en n’avouant pas que j’ai quelques « querencias » de l’autre côté des Pyrénées, toujours les mêmes, d’ailleurs. Et, phénomène étrange, pour moi en tout cas, qui prétends détester voyager, l’idée de partir dans l’une d’elles, ne suscite aucune inquiétude, aucun effort de ma part ; et ce quel que soit le mode de transport utilisé. Là, je sais qu’à mon arrivée, je boirai un verre de fino ou de manzanilla bien fraîche, sur un tonneau, accompagné de petits poissons frits servis dans un cornet en papier… Le bonheur d’être chez soi en quelque sorte ! Voyager en effet est d’abord affaire de sentiment : le proche et le lointain s’y confondent…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :