Contre-Regards

par Michel SANTO

Je suis Gaulois, on ne me prendra pas pour un veau…

 

Indignation générale dans les médias et sur les réseaux sociaux : Macron aurait insulté les Français !  “Des Gaulois réfractaires aux changements !” Ah bon ! Une insulte ? la France n’est plus la Gaule, certes, mais comme disait les Hussards, ils étaient nos ancêtres, non ? Une légende, me dira-t-on ; mais qu’importe j’en fais ma vérité du moment. Résistants à Rome, c’étaient des guerriers ; pas que des ploucs, des culs terreux : ils possédaient une belle culture aussi ! Je les aime bien, moi, les Gaulois ! Et les préfère aux veaux, ceux du Général : les Français quoi ! Toujours sous la mère, ou suivant les vaches, en troupeaux, disait le Grand Charles*. Quand va-t-on instruire son procès médiatique ? Nous animaliser ainsi, mérite un abattage. Non ? (J’ironise !) Mais que ce “petit monde” de l’actualité et de ses commentaires, coupé du monde, en soi là, à ainsi beugler, m’affole. J’y suis, je le confesse, de plus en plus réfractaire ; il me rend de plus en plus Gaulois…

*Dans son livre “De Gaulle, mon père “, Philippe de Gaulle indique que le général à prononcé ces mots en 1940 à Londres, après la signature de l’armistice entre la France de Pétain et l’Allemagne. Le général aurait dit : “Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent.”

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire