Contre-Regards

par Michel SANTO

Jeudi soir, une minute de silence et une réunion du conseil municipal aussi…

     

Jeudi, à 18h30, j’étais à l’ouverture de la réunion du conseil municipal de ma bonne ville de Narbonne. Dans la salle ouverte au public, quatre personnes environ -– à l’exclusion des deux ou trois agents de la police municipale. Quand Didier Mouly, le maire, a demandé aux conseillers municipaux présents d’observer une minute de silence en hommage au colonel Arnaud Beltrame, le vide de cette grande « salle commune » m’est apparu soudain comme le symbole même d’un certain état, disons « spirituel », de notre société. Je sais que cette remarque peut surprendre certaines personnes, mais, en la circonstance, sans doute encore pris par l’émotion du sacrifice de celui qui désormais figure au rang de nos héros nationaux, c’est ainsi que « j’écoutais » ce moment solennel de silence. Moment vite suivi d’une courte déclaration de Didier Mouly, annonçant qu’il demandait à son adjointe, madame Rapinat, d’étudier sur quel « boulevard ou bâtiment public » inscrire désormais le nom d’Arnaud Beltrame. Initiative qu’impatiemment j’attendais…Puis vint l’ordre du jour et l’examen du projet de budget 2018. Document budgétaire sagement et pédagogiquement présenté par madame Emma Bellotti-Lascombes, l’adjointe aux finances, notamment. J’espérais que le débat qui allait suivre son exposé serait empreint d’une certaine élégance – on ne sort pas d’une minute de silence et d’un hommage à un homme aussi exceptionnel pour retomber dans le vulgaire d’une comédie politique surjouée –, mais hélas, comme je le redoutais, l’ordinaire de la polémique et de la provocation s’est très vite emparé des acteurs en présence – toujours les mêmes ! La responsabilité en incombant principalement à celui qui, dans l’opposition « J’aime Narbonne », se présente comme l’expert en finances publiques – dont je tairai le nom par charité républicaine et laïque ! Son ton – agressif au possible –  et ses gestes – belliqueux –  ajoutant toujours un côté ridicule au caractère confus de son propos « technique ». Le sommet ayant été atteint, si je puis dire, lorsqu’il s’est bruyamment indigné de la baisse de 10% du montant des subventions aux associations : « c’est abyssal, c’est monstrueux… »

Abyssal, monstrueux ! Pour des subventions en baisse !…  En ce jour dramatique, précisément ! Aussi, constatant que les mots n’avaient plus aucun sens, je décidai, dans l’instant, de ne plus en entendre d’autres ; et, le plus discrètement possible, quittai les lieux pour m’en aller marcher à l’aveugle dans les rues, vides aussi, de ma petite ville…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Joel Raimondi

    |

    Bonjour .
    Pourquoi ne pas « nommer » (enfin!) avenue Colonel Beltrame l’avenue sans nom qui relie Montplaisir au nouveau quartier Reveillon…parallele à la D6009 Narbonne – Perpignan ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Et pourquoi pas en effet ! En soumettre l’idée à madame Rapinat !

      Reply

  • fred

    |

    Bonjour Mr Santo
    Totalement en phase avec votre remarque

    Je trouve l’avenue Hubert Mouly bien/fort longue (en km) eu égard à … bref. Pourquoi pas renommer les avenues de Toulouse et Bordeaux, ou la route de Perpignan en avenue Colonel Beltrame sur toute ou partie de leurs distances ? On sait très bien qu’au Sud c’est Perpignan et vers l’Ouest Toulouse et Bordeaux.

    Reply

  • Fred

    |

    …. est nommer la partie de la D6009 entre le rond-point de Renault et Reveillon Route de Perpignan

    Reply

  • Fred

    |

    je corrige mon 1er propos, renommer la route de Perpignan et l’Avenue d’Espagne en une même avenue Colonel Beltrame

    Reply

  • MARTINEZ

    |

    Oui honorons le Colonel BELTRAME et comment ne pa

    Reply

    • MARTINEZ

      |

      Oui honorons le Colonel BELTRAME et comment ne pas le faire . Michel il faut citer les noms de ces individus gaspilleurs, incompétents qui ont l’outrecuidance de vouloir donner des leçons . Je n’étais pas présent lors de ce conseil mais déjà en 2013 ,peut-être vous en souvenez-vous je dénonçais les gaspillages de l’équipe Bascou ,Ortiz,Sainte Cluque Il faut avoir le courage de rappeler que durant la période de 2006 à 2014 ou ils occupaient toute les positions :Député ,Maire , à l’Agglo, au Conseil Municipal,selon les chiffres officiels du Ministère de l’Économie :

      • La ville s’est endettée de +25%
      • Les charges de fonctionnement par habitant +30%
      • Le chômage + 34%
      • Les charges de fonctionnement de la Ville +40% C’est cela la réalité Michel ,alors pourquoi ne pas l’écrire ,il me semble que le Colonel BELTRAME a donné une leçon de courage que nous devrions tous avoir en l’occurrence face à nne telle équipe . Nous avons aussi perdu la CCI ,qui est responsable de l’économie ? Narbonne ou le GRAND NARBONNE?Ils faut mettre ces élus face à leurs responsabilités et qu’ils justifient leurs juteux avantages. Je vais encore perdre des (faux) amis sur FB , et après cela va-t-il éveiller leur conscience ? J’en doute.

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :