Contre-Regards

par Michel SANTO

Jeux d’été! Quel principe politique commun incarné par de Gaulle, Hollande et Tsipras, notamment?

51SP4m6H3CL._SX368_BO1,204,203,200_

C’est l’été! Plus précisément les vacances d’été. Les magazines et les journaux s’allègent: plus de pub! Les « congés payés » s’engraissent: trop de siestes. Sous les parasols, mots fléchés, jeux et devinettes pour entretenir des méninges rêveuses. La « rentrée » est encore loin… Voici la mienne, d’énigme! Ludique et…philosophique. Les gagnants auront-droit… à rien! Rien d’autre qu’un prix de lucidité – virtuellement amical.

« Toute situation historique, considérations partisanes et politiques, stature intellectuelle, degré de moralité etc… mis à part, quel est le point commun entre les différents présidents de la République Française Charles de Gaulle, François Mitterand, François Hollande et Alexis Tsipras.« 

On peut rajouter à cette courte liste, selon l’envie ou le goût, d’autres éminentes personnalités, évidemment. J’ajoute, qu’il convient de procéder, pour trouver le principe de philosophie politique commun incarné par ces hommes d’État, par filtrations, décantations, éliminations successives. Un exemple de décision politique prise est souhaité, afin d’illustrer un principe de philosophie politique devenu au fil du temps un cliché, une banalité abondamment utilisée dans les cafés de commerce de notre univers médiatique. Bistros – les vrais – compris!

Allez les Nuls!

   

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    Bah, déjà ils ont tous dit qu’ils feraient quelque chose et on fait l’inverse… mais ça c’est presque banal chez un politique…

    Reply

  • Jacques Raynal

    |

    le refoulé…Mitterand, au fond, aurais adoré être de Gaulle, mais il coinçait pour un problème de hauteur ….Hollande , lui, se voyait en Guevara comme Tsippras mais il a coinçé pour un problème de largeur (bon, de hauteur aussi, c’est vrai…. En fait un peu de tout )).

    Reply

  • Yannick Bénézech

    |

    Si je n’avais pas peur de passer pour germanophile, je dirais « Realpolitik » ; je préfère le vocable de « Raison d’Etat » si cher à Richelieu. Le problème c’est que, appliqué au petit jeu de l’été (et en l’occurence au cas grec), l’expression peut tout aussi bien signifier : abandonner ses idéaux pour composer avec la réalité ; ou bien, et c’est plus négatif, manquer de vision politique à court terme.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Oui! Mais sous une autre forme, si le puis dire, je pensais en réalité à Hegel : « l’histoire avance toujours par le mauvais côté » (La raison dans l’histoire ); Hegel associé à Machiavel et ce qu’il définit comme cette aptitude de tout homme d’État à s’adapter à la « fortune » en utilisant éventuellement la ruse, le mensonge et la tromperie, qu’il appelle justement la « virtu » (expression que l’on a traduit assez improprement par le mot « vertu »). A la question « le mensonge, la ruse, est-il une vertu en politique ? », Machiavel dit donc : oui. Pour lui, l’unité et la stabilité de l’État sont des valeurs absolues.
      Bonne journée Yannick!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :