Contre-Regards

par Michel SANTO

L’Iphone est devenu le ” Doudou ” des temps modernes !

imgres-copie-2.jpeg

 

 

J’apprends hier, lors d’un dîner sous les étoiles, que nos jeunes gens dorment avec leurs Iphones  ( branchés ! dans tous les sens du terme ) délicatement posés sur  leurs oreillers. ” On se sait jamais “, un copain ou une copine pourrait désirer leur adresser un irrépressible  ” té où ? “, entendu encore cet après midi sur la plage alors que volait au dessus de ma tête un U.L.M tirant une énorme banderole vantant les performances de la société ” Orange “. La futilité qui marque l’essentiel des messages et de nos conversations dans l’espace diurne envahit donc désormais, grâce à ces machiavéliques petits objets, le sommeil et les rêves de nos petits et grands enfants. Le smarphone ( et son icônique modèle à la pomme ) est ainsi devenu le ” doudou ” du jeune homme ( et de la jeune femme ) moderne, le sein nourricier sur lequel leurs oreilles précieusement se posent, comme si toute la niaiserie du monde leur était d’une absolue nécessité… Le rêve des marchands ” de temps de     communications ” en tout genre et des vendeurs de réclames  !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Je voiis que M Santo est branché. Il a un Iphone. Perso j’en suis resté à l’archéo téléphone portable qui ne fait même pas des photos ! Quel ringardos je fus !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :