Contre-Regards

par Michel SANTO

La “com” du Grand Narbonne déconne ! | Contre-Regard.com

contreregard-grandnarbonne


Les « beautés » de la communication institutionnelle ne me laisseront décidément  jamais insensible tant son dédain de la « langue » y confirme celui de la vérité. Ainsi le dernier « placard » publicitaire du Grand Narbonne sur lequel on peut lire qu’une intention de faire (des grands projets) construisait un territoire (une surface de terre qui présente une certaine unité).

Une intention de faire et une estimation des moyens nécessaires à sa réalisation donc pour construire (!) une portion de surface terrestre plus ou moins bien délimitée, comme on réalise un édifice ou un ouvrage d’art ! Que celui qui a vu ou verra la réalisation de cette monstruosité sémantique lève sa truelle. Quant aux projets en question, il se trouve que le MuReNa n’en est plus un (il sort de terre); que c’est la Région qui le réalise pour près de 50 millions d’euros avec l’aide de l’Europe :  6 millions d’euros (ce tout le monde oublie de préciser !). Pour le reste : la gare TGV, notamment, toujours à l’état de projet (grand et très lointain), c’est évidemment au conditionnel – plutôt qu’au présent – et dans le futur que l’Etat et la Région, et secondairement l’Agglo, devraient investir;  et d’ainsi, peut-être, contribuer à un ambitieux projet d’aménagement – et non de construction – du territoire…

Des vétilles me dira-t-on : personne ne lit les panneaux publicitaires ! Sauf que nos élus, eux, parlent, et pour certains pensent, comme leurs affiches…


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas à lire aussi les billets proposés ci-dessous !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire