Contre-Regards

par Michel SANTO

La “com” du Grand Narbonne déconne ! | Contre-Regard.com

contreregard-grandnarbonne


Les « beautés » de la communication institutionnelle ne me laisseront décidément  jamais insensible tant son dédain de la « langue » y confirme celui de la vérité. Ainsi le dernier « placard » publicitaire du Grand Narbonne sur lequel on peut lire qu’une intention de faire (des grands projets) construisait un territoire (une surface de terre qui présente une certaine unité).

Une intention de faire et une estimation des moyens nécessaires à sa réalisation donc pour construire (!) une portion de surface terrestre plus ou moins bien délimitée, comme on réalise un édifice ou un ouvrage d’art ! Que celui qui a vu ou verra la réalisation de cette monstruosité sémantique lève sa truelle. Quant aux projets en question, il se trouve que le MuReNa n’en est plus un (il sort de terre); que c’est la Région qui le réalise pour près de 50 millions d’euros avec l’aide de l’Europe :  6 millions d’euros (ce tout le monde oublie de préciser !). Pour le reste : la gare TGV, notamment, toujours à l’état de projet (grand et très lointain), c’est évidemment au conditionnel – plutôt qu’au présent – et dans le futur que l’Etat et la Région, et secondairement l’Agglo, devraient investir;  et d’ainsi, peut-être, contribuer à un ambitieux projet d’aménagement – et non de construction – du territoire…

Des vétilles me dira-t-on : personne ne lit les panneaux publicitaires ! Sauf que nos élus, eux, parlent, et pour certains pensent, comme leurs affiches…


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas à lire aussi les billets proposés ci-dessous !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio