Contre-Regards

par Michel SANTO

La danse du scalp de l’UNEF et des Ex-UNEF du PS autour de madame El Khomri et de sa loi…

2048x1536-fit_ministre-travail-myriam-el-khomri-saint-ouen-5-novembre-2015

“Les anciens et les actuels dirigeants de l’Unef – principal syndicat étudiant et gros bastion de la gauche – ont prévu d’organiser une «grosse soirée», le 4 avril prochain, pour fêter leur dernière victoire politique d’importance : les 10 ans du retrait du contrat première embauche (CPE).” Info parue dans le Figaro! Ils espèrent aussi fêter, pour certain d’entre eux et non des moindres, le retrait de la loi El Khomri… Bruno Julliard, aujourd’hui adjoint à la maire de Paris, chargé de la culture, et Jean-Baptiste Prévost, conseiller au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, devraient en être. Caroline De Haas, ex-conseillère au cabinet de la même ministre, celle là même  qui a lancé la pétition contre la loi El Khomri, est vivement espérée. Toujours dans le Figaro, Marie-Estelle Pech, note que “le paradoxe des paradoxes revient sans doute à Nadjet Boubekeur. Jusqu’à la semaine dernière, cette ancienne chargée de communication de l’Unef, qui a connu le feu roulant du CPE, gérait la communication… de Myriam El Khomri et de sa loi sur le travail !” Pour boucler cette danse du scalp, le président actuel, élu en décembre 2013, qui s’appelle William Martinet, est un proche de Pouria Amirshahi, ce député socialiste de la neuvième circonscription des Français de l’étranger, président de l’Unef-ID de 1994 à 1998, en pointe dans son combat contre la loi dite El Khomri. Comme son collègue frondeur Pascal Cherki, ex-UNEF lui aussi, qui sera de la “manif” du 9 mars, pour en demander le retrait…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio