Contre-Regards

par Michel SANTO

La dictature de l’émotion – Par Jean Pierre Rousseau.

Mandatory Credit: Photo by Richard Young/REX (100574d)  David Bowie  DAVID BOWIE AT THE CANNES FILM FESTIVAL - 1983

Mandatory Credit: Photo by Richard Young/Rex (100574d) David Bowie. Festival de Cannes – 1983

Je ne pouvais pas mieux écrire:

Un ancien président de Radio France s’insurgeait courageusement, ce matin, sur Facebook, contre le traitement réservé par France Inter à la disparition de David Bowie (plus de la moitié de la durée de la séquence 8- 9 h) et la place disproportionnée que cet événement prenait dans les journaux au détriment d’autres informations plus importantes pour l’humanité, « instance parmi d’innombrables autres de l’invasion de l’actualité « réelle » par ce qu’on appelait à juste titre les « variétés »… Et pour être clair, je suis tout à fait d’accord à ce qu'(on) lui fasse à partir de 9h10 la place que mérité ce grand chanteur dans une émission précisément consacrée à la culture, et notamment aux variétés. Mais dans les « journaux », non, non et non! On informe et on passe à autre chose!

La suite ici: La dictature de l’émotion – Le Blog de JEAN PIERRE ROUSSEAU.

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (8)

  • Avatar

    Didier

    |

    Pendant ce temps là Mozart meurt dans l’anonymat et le dénuement le plus complets

    Reply

  • Avatar

    Pierre Navachine

    |

    Ne vous en déplaise, David Bowie est un des plus grands artistes du 20 ème Siècle. Peut-être devriez-vous écouter sa musique avant de porter des jugements condescendants. Mais apparemment, cela ne fait pas partie de votre culture, je me trompe?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais ce n’est pas le sujet! Il n’est nullement question dans cet article du talent de Bowie, et de sa place dans l’histoire musicale du siècle et de l’humanité, mais d’information et du traitement de l’information…

      Reply

  • Avatar

    Patrick Martin UZAMUGURA

    |

    “On informe et on passe à autre chose.” dites-vous! Que l’on respecte le deuil des passionnés de David Bowie n’est-ce pas réconfortant pour notre société?
    Vous n’avez jamais évoqué, ni vous ni les autres, le désastre de santé publique, environnemental, économique et financier de la DUP de l’A9 à 60 millions €/km.
    Vous n’évoquez pas non plus l’état lamentable des voiries de la métropole alors même que le President envisage la destruction d’un parking Laissac pour plus de 2 millions € en supprimant 250 places de stationnement avec les désordres économiques qui l’accompagneront.
    Vous ne parlez non plus de la spoliation des agriculteurs que l’on exproprie à 0,50€/m2 à 6€/m2 pour renflouer les comptes de la SERM par la valorisation du même foncier.
    De quoi voulez -vous que l’on parle?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Et bien de David Bowie pour oublier tout cela que vous dites…

      Reply

  • Avatar

    laclapemonamie

    |

    je ne savais même pas qu’il existait!

    Reply

  • Avatar

    Jean Pierre

    |

    Mozart est mort…? On ne me dit jamais rien ! Merci Didier

    Reply

  • Avatar

    Martial Maurette Photographe

    |

    Pour une fois qu’une “info” à l’heure des “informations” intéresse tellement de monde, journalistes compris, sur la planète, je ne vois pas où est la gène.
    D’habitude c’est attentats, meurtres, manifestations à dérapages prévus et contrôlés, création sécuritaire de peurs quotidiennes, affaires politiciennes côtés finances occultes, batailles politiques niveau caniveau, yoyo du chômage qui soi-disant se stabiliserait jusqu’au lendemain où il augmente, …/… Bref, l’horreur en Communication (qui a pris le pas sur la vraie Information). Et ça recommence tous les jours.
    “La dictature de l’émotion” sur votre peintre local, Denis Carrière viré du marché de Narbonne (étrange ville ?) à cause de ses croquis, est pourtant d’un point de vue similaire.
    Je nous vois bien en tant que “Photographes” nous faire interdire d’exercer.
    Bonjour le retour de bâton !
    Merci de nous laisser rêver consensuellement, quelques heures, sur “l’Ovni musical” qui a œuvré, pour “la” différence partagée.
    Respects à tous.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :