Contre-Regards

par Michel SANTO

La fin d’une histoire !

 

 

 

 

imgres-copie-7.jpeg

 

Les membres du Parti communiste français ont appris, hier, qu’on avait supprimé la faucille et le marteau qui ornaient leur carte d’adhérent depuis la fondation de leur parti en 1920. Il est vrai que les ouvriers des champs et des usines sont de moins en moins nombreux et qu’ils votent ailleurs depuis des lustres. On ne peut pas dire non plus que ces symboles, encore arborés par la Chine populaire (!!!) et la Corée du Nord soient, dans nos sociétés de « l’image », particulièrement « vendeurs ». Et puis enfin, quand même ! nos paysans roulent sur des tracteurs dotés de GPS et nos prolétaires actionnent des robots. Les marteaux ! ils les balancent sur les CRS plutôt, et les faucilles décorent les salons des « néo ruraux »… Reste à trouver  autre chose que la « tronche » de Mélanchon pour les remplacer. Pas crédible le « zigue », il ressemble trop à Marchais, en moins bon qui plus est ! Les temps sont durs pour le Parti qui fut celui des intellectuels et du progrès…Signes d’une société d’hommes et de femmes, d’une culture, d’une utopie qui peu à peu s’éteint . L’histoire est désormais son royaume ! Celle que l’on étudie dans les livres et qu’on se raconte encore, avec nostalgie, dans quelques rares familles…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    viet

    |

    Il y a des symboles qui reflétent un peu notre société: la faucille et le marteau qui disparaissent au moment où notre agriculture et notre industie disparaissent peu à peu. L’actuel gouvernement
    avait déjà donné le ton puisque le ministère de l’industrie s’appelle désormais ministère du redressement productif et celui de l’agriculture, ministère de l’agriculture et de l’agro alimentaire
    tandis que la pêche n’a plus doit qu’à un ministre délégué. On ne regrettera pas le parti communiste, ni d’ailleurs Georges Marchais, mais on regrettera  notre richesse passée que tous nos
    dirigeants auront contribué à ruiner.

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Faut être tolérant envers notre ami Michel, mais suite à sa “Mélenchonite aigüe” il radote et focalise sur le camarade Jean-Luc. Mais cet amour/haine ne relève-t-il pas d’un non dit.
    Epousaille idéologique j’entends. 

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :