Contre-Regards

par Michel SANTO

La fin d’une histoire !

 

 

 

 

imgres-copie-7.jpeg

 

Les membres du Parti communiste français ont appris, hier, qu’on avait supprimé la faucille et le marteau qui ornaient leur carte d’adhérent depuis la fondation de leur parti en 1920. Il est vrai que les ouvriers des champs et des usines sont de moins en moins nombreux et qu’ils votent ailleurs depuis des lustres. On ne peut pas dire non plus que ces symboles, encore arborés par la Chine populaire (!!!) et la Corée du Nord soient, dans nos sociétés de « l’image », particulièrement « vendeurs ». Et puis enfin, quand même ! nos paysans roulent sur des tracteurs dotés de GPS et nos prolétaires actionnent des robots. Les marteaux ! ils les balancent sur les CRS plutôt, et les faucilles décorent les salons des « néo ruraux »… Reste à trouver  autre chose que la « tronche » de Mélanchon pour les remplacer. Pas crédible le « zigue », il ressemble trop à Marchais, en moins bon qui plus est ! Les temps sont durs pour le Parti qui fut celui des intellectuels et du progrès…Signes d’une société d’hommes et de femmes, d’une culture, d’une utopie qui peu à peu s’éteint . L’histoire est désormais son royaume ! Celle que l’on étudie dans les livres et qu’on se raconte encore, avec nostalgie, dans quelques rares familles…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    viet

    |

    Il y a des symboles qui reflétent un peu notre société: la faucille et le marteau qui disparaissent au moment où notre agriculture et notre industie disparaissent peu à peu. L’actuel gouvernement
    avait déjà donné le ton puisque le ministère de l’industrie s’appelle désormais ministère du redressement productif et celui de l’agriculture, ministère de l’agriculture et de l’agro alimentaire
    tandis que la pêche n’a plus doit qu’à un ministre délégué. On ne regrettera pas le parti communiste, ni d’ailleurs Georges Marchais, mais on regrettera  notre richesse passée que tous nos
    dirigeants auront contribué à ruiner.

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Faut être tolérant envers notre ami Michel, mais suite à sa “Mélenchonite aigüe” il radote et focalise sur le camarade Jean-Luc. Mais cet amour/haine ne relève-t-il pas d’un non dit.
    Epousaille idéologique j’entends. 

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
Je m’arrêterai désormais devant la tombe de Pierre Dumayet le sourire aux lèvres.

Je m’arrêterai désormais devant la tombe de Pierre Dumayet le sourire aux lèvres.

          Chaque année, un jour de la même semaine du même mois de novembre, je m’arrête quelques instants devant la tombe du cimetière de Bages où, selon la formule consa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :