Contre-Regards

par Michel SANTO

La laïcité serait elle islamophobe ?

imgres-copie-19.jpeg

Le 20 septembre Elisabeth Badinter était interviewée dans le journal belge ” Le Soir ” par Béatrice Delvaux. Elle y fait une mise au point lumineuse après que l’on eut accusée, dans un certain Landerneau Bobogocho, de “laïcité lepénisée” et de propager la  haine du musulman. Faut-il donc lire les journaux belges pour, sur une question aussi controversée, en France, avoir quelques lumières ?

Extraits :

1) “Je pense que les Musulmans, Belges ou Français ont besoin aussi qu’on les aide et qu’on les encourage à un Islam des Lumières, qui a pris en compte l’évolution du temps. Mais il ne faut pas être naïf, il existe des sectes – les salafistes – qui mènent une guerre de tranchées visant à enfoncer nos propres principes. C’est inadmissible. Et là, il faut tenir. L’espèce de soumission à la religion, de l’extrême gauche et d’une grande partie de la gauche, est un désastre. Comme si le religieux devait l’emporter sur tout et que tous devaient se soumettre à ses diktats.”

2) “Nos démocraties occidentales sont horrifiées à l’idée d’être accusées d’intolérance. Et comme au moindre mot qui n’est pas conforme à l’acceptation générale, vous êtes taxé d’islamophobe, d’antisémite, de raciste, de lepéniste, la peur d’être stigmatisé ferme la bouche à beaucoup de gens. Ce qui me chagrine le plus, c’est que la gauche, que je respecte, a été saisie par cette terreur. Or il ne faut pas avoir peur, mais avoir le courage de tenir sur ses principes.”

3) Et à la question  de savoir si le politique a encore la capacité à faire changer les choses, elle répond ceci : “Bien sûr. Il suffit d’un homme de grand talent et doté de charisme. Pour le moment, on en manque sérieusement. Partout. Nous sommes dans une «honnête médiocrité». Il y a de grandes personnalités qui émergent, mais pour l’instant, il n’y a pas de parole fédératrice forte autour d’un projet. En France notamment, tous sont un peu tirés du même moule, soumis au politiquement correct: on a du mal à avoir une parole totalement sincère parce qu’on a peur de heurter l’un ou l’autre. Du coup, on a une espèce d’eau tiède un peu partout.”

Le reste, tout le reste est à lire !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    BISCANS Robert

    |

    Bonjour, Michel encore une foi ton commentaire me réjoit la laïcité n’est bonne a appliquer que pour les chrétiens les musulmants sont KADOHC il est vrai que la gauche en a fait son fond de
    commerce alors il faut les satisfaires coûte que coûte quitte a fouler aux pied notre loi de 1905 les conséquences seront dramatiques et les effets s’en font déjà ressentir cordialement Robert

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Faire cohabiter LAICITE-ISLAM (ou quelconque autre religion) est un non-sens. Laïcité : l’Etat n’a pas à se préoccuper des religions. Lacroyance est du domaine privé par excellence. Aucun
    laïc conséquent ne peut tomber dans le panneau suggéré par ce titre plutot sensationnaliste !!! mais le créneau est porteur de nos jours (Valeurs Actuelles en couverture : L’invasion que l’on
    cache avec une Marianne voilkée. Envahisseur = arabe = musulman). Pour ma part je n’agiterai pas le chiffon rouge contre l’islam, le christianisme, le boudhisme, le protestantisme, les témoins de
    Jéhova etc… Apprenons plutot à vivre ensemble dans nos différences acceptées.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Pour ton info Pierre ! je te signale que Monsieur Bourbakeur, lui même, recteur de la grande mosquée de Paris a récemment déclaré que la charte de la laïcité de vincent Peillon, désormais
    affichée dans les écoles était ouvertement dirigée contre les musulmans ! CQFD Quand au reste de ton propos , je n’ai pas d’autre réponse à te faire que celle de madame Badinter. J’ajoute
    cependant que tes dires sur la phobie prêtée aux autres comme à moi, tant elles sont exagérées et si loin de mes textes, me semblent plutôt révéler certaines des tiennes…

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    PRECISION :  A AUCUN MOMENT JE NE T AI TRAITE D’ISLAMOPHOBE de plus je n’ai besoin ni de référents, ni de maîtres à
    penser pour me forger une opinion. Me retourner (en sous entendu pernicieux) une pratique “islamophobe relève du plus grand des comiques.  Ton
    attitude victimaire a tendance paranoïaque aïgue (PrJipette) m’inquiète par ta santé mentale

      Naturellement à “prendre”
    au second degré comme la plupart de tes textes.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraite » s’est faite sans[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :