Contre-Regards

par Michel SANTO

La ligne rouge en Syrie : armes chimiques ou crimes de guerre ?

 

 

 

 

 

3472656_3_4aca_capture-de-la-video-diffusee-le-5-septembre-.jpg

 

Où se situe la ligne rouge qu’il ne convient pas de franchir au risque de recevoir une pluie de missiles américano-français sur la tête? Dans l’utilisation d’armes chimiques par l’armée régulière syrienne ou dans l’exécution de crimes de guerre par l’armée rebelle ?  A lire ce qui se dit chez les partisans d’une attaque paraît-il ciblée sur Damas, on a le sentiment qu’il y aurait des degrés dans le mal et l’horreur. Les atrocités de la rébellion et ce qu’elles préfigurent de ce qu’il adviendrait dans le cas ou elle serait victorieuse grâce à l’appui de nos démocraties laissent ainsi de marbre nos  éditorialistes en rangers du Monde, de Libération et de l’Express. Seule une vidéo mise en ligne hier par le New York Times a fini par les faire sortir de ce silence complice pour qu’enfin le voile se lève sur la nature réelle des opposants au régime d’Assad. Entre une dictature et une opposition placée sous le signe de la religion et de la barbarie, on nous demande donc, avec Hollande, de prendre parti pour ces derniers et de prendre les armes. En conscience, aujourd’hui, je ne peux m’y résoudre…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • michel

    |

    La ligne rouge a sans doute déja été franchie par les rebelles puisque  de plus en plus de personnes pensent et déclarent que l’utilisation des armes chimiques est le fait ( peut être
    involontaire mais rien ne peut être exclu dans le monde arabe ) de leur propre camp . Si I’on peut imaginer les raisons d’agir des USA , que penser des motivations de notre Chef des armées
    « va-t-guerre » ?     

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petites réflexions sur la petite "manif" du 22 mai dans ma petite ville avant la "grande marée" populaire du 26, de J.L Mélenchon…

Petites réflexions sur la petite "manif" du 22 mai dans ma petite ville avant la "grande marée" popu

Lisant un texte publié par Gil Jouanard (celui de Claire Fourier s'en rapprochant) sur sa page Facebook le 23 mai, je pensais à la foule de manifestants  – d'ailleurs exagérément gonflée (statistique[Lire la suite]
Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Ce 18 mai, à Narbonne, la mémoire de Charles Trenet fut hélas profanée…

Je ne connais pas ce monsieur El Assidi (dont la notoriété ne tient qu'à son statut de légataire universel de Charles Trenet), mais son rabachage perpétuel et plaintif devant la tombe du "fou chantan[Lire la suite]
Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

Un petit bijou littéraire signé Joël Baqué : "La mer c'est rien du tout" …

            La quatrième de couverture de ce petit livre de Joël Baqué : "la mer c'est rien du tout"  (99 pages) édité chez P.O.L (excellente maison d'édi[Lire la suite]
Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

Coup de tonnerre ! les pétroliers descendent en flammes le projet "Grand Port" de Port la Nouvelle…

          Le projet de création d’un "Grand Port" à Port La Nouvelle projeté par la Région Occitanie et soutenu par le Grand Narbonne est entré dans une phase[Lire la suite]
Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein des partis et associations de gauche…

Le hijab de la présidente de l'UNEF-Sorbonne, révélateur d’une vraie fracture idéologique au sein de

      Une nommée Maryam Pougetoux a donc été élue représentante des étudiants à l’Université Paris IV pour y représenter l’UNEF. Depuis, elle occupe dans les médias et les ré[Lire la suite]
Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

Révolution touristique, Cucugnan crée un spot de sieste au pied du château !

      Je m'oblige à regarder les JT et les publicités qui les suivent pour ne pas me couper définitivement de cet "esprit public" modelé quotidiennement par leurs créateurs. [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :