Contre-Regards

par Michel SANTO

La mémoire et la guerre.

“Confier à chaque élève de CM2 (10 ans) la mémoire d’un enfant français victime de la Shoah”. Il suffit de lire et de relire cette phrase prononcée par N.Sarkozy, d’en peser chaque terme, pour en saisir l’insoutenable charge affective. J’en comprends certes les motivations! notamment celle de faire barrage, dans certains secteurs de la société, à une montée de l’antisémitisme. Mais ses effets pervers me semblent de beaucoup plus dangereux. Je pense surtout aux désastreuses conséquences d’une réactivation de la «  guerre des mémoires ». Une guerre opposant toutes « les communautés » victimes d’une histoire aux plaies mal cicatrisées : celle de l’esclavage ou de la période coloniale. Avec le risque que la Shoah soit mise, par des élèves ou leurs parents, sur le même plan que les autres victimes de cette négation de l’humain dans l’homme que fut la traite des noirs ou le sort des « indigènes ». Trop de mémoire tue la mémoire, en effet . Ne faisons pas de celle de nos enfants un tombeau. Un tombeau dans lequel s’affronteraient les fantômes de tous les  sacrifiés de l’histoire. Sans vainqueurs ! Sinon le repliement identitaire et son mortifaire potentiel de violences…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
Ordre des Architectes en Occitanie : Police des prix, barème obligatoire, mesures de rétorsion…

Ordre des Architectes en Occitanie : Police des prix, barème obligatoire, mesures de rétorsion…

    On s'en doutait un peu, mais voilà qui ne sera plus tenu au "secret professionnel" en usage dans les relations entre architectes et collectivités locales. L'Autorité de la concur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio