Contre-Regards

par Michel SANTO

La mémoire et la guerre.

« Confier à chaque élève de CM2 (10 ans) la mémoire d’un enfant français victime de la Shoah ». Il suffit de lire et de relire cette phrase prononcée par N.Sarkozy, d’en peser chaque terme, pour en saisir l’insoutenable charge affective. J’en comprends certes les motivations! notamment celle de faire barrage, dans certains secteurs de la société, à une montée de l’antisémitisme. Mais ses effets pervers me semblent de beaucoup plus dangereux. Je pense surtout aux désastreuses conséquences d’une réactivation de la «  guerre des mémoires ». Une guerre opposant toutes « les communautés » victimes d’une histoire aux plaies mal cicatrisées : celle de l’esclavage ou de la période coloniale. Avec le risque que la Shoah soit mise, par des élèves ou leurs parents, sur le même plan que les autres victimes de cette négation de l’humain dans l’homme que fut la traite des noirs ou le sort des « indigènes ». Trop de mémoire tue la mémoire, en effet . Ne faisons pas de celle de nos enfants un tombeau. Un tombeau dans lequel s’affronteraient les fantômes de tous les  sacrifiés de l’histoire. Sans vainqueurs ! Sinon le repliement identitaire et son mortifaire potentiel de violences…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Plan "Action Coeur de Ville " : Y'a plus personne à filmer !

Plan "Action Coeur de Ville " : Y'a plus personne à filmer !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Plan "Action Coeur de Ville " : À Narbonne, Malquier est prêt !"         Vous pouvez agrandir l'image en cliqua[Lire la suite]
Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

        À Narbonne, comme dans une trentaine de villes moyennes (dont Béziers, Carcassonne, Perpignan etc.), plus d’un quart des jeunes ne sont pas insérés (contre 14[Lire la suite]
Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]