Contre-Regards

par Michel SANTO

La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne…

   

Monsieur Daraud sera donc la tête de liste du Rassemblement Bleu Marine à Narbonne, lors des prochaines élections municipales. Comme dirait mon voisin, fin psychologue : « il a une bonne bouille, on dirait un représentant de commerce du genre à fourguer des parapluies sans manches à Aurillac. » Une impression que ses costumes d’employés de préfecture, bleu, mais pâle, et ses cravates, dans le même ton, suscitent tout en donnant au personnage des airs de pasteur   évangéliste américain. À croire qu’il porte toujours les mêmes d’ailleurs. Ce qui ne l’a pas empêché de changer constamment de “vestes” –– partisanes j’entends ! Bref, ce rastaquouère de la politique n’est pas sérieux. Et il l’est d’autant moins qu’il nous vient de Carcassonne. C’est dire ! Il ne sera donc jamais maire de Narbonne et encore moins président de l’Agglo. Et le laisser croire comme dans la petite “carte postale” envoyée à la presse par Guillaume Héras, le maire de Saint Marcel et vice-président de l’Agglo, est une vaste blague. Mais une blague bien maline écrite à l’encre sympathique. Daraud est un leurre, en effet. À sa place, il faut plutôt lire … Bertrand Malquier, l’actuel adjoint au maire de Narbonne. Un concurrent de sa génération plus convenable et plus sérieux pour la présidence du Grand Narbonne, que Guillaume Héras souhaite  “sereine pour parler des projets…” Il en a marre dit-il “des diviseurs et des ambitieux.” Finalement, ce petit “coucou !” estival très codé peut se résumer ainsi : “La présidence du Grand Narbonne se jouera entre moi, Guillaume Héras et Bertrand Malquier”. Alain Perea a immédiatement accusé réception sur les réseaux sociaux. D’autres aussi, mais plus discrètement !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Martinez

    |

    Donc , on ne sait pourquoi, les jeux sont faits. Ce sera bilan contre bilan, le choix va être difficile.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise… (et d'ailleurs) : Cet homme va toujours ainsi…

Scène de la vie narbonnaise… (et d'ailleurs) : Cet homme va toujours ainsi…

    Je ne le connais pas. Il doit avoir mon âge. Disons qu’il est dans un temps où les nuits sont courtes. Quand je le croise dans la rue, il siffle. Des airs joyeux. De sa compositi[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "La ville de demain se dessine à l'entrée Sud" ! Vraiment ?

Narbonne ! Municipales2020 : "La ville de demain se dessine à l'entrée Sud" ! Vraiment ?

  La Une de l’Indépendant de ce jour est consacrée à la visite, effectuée hier, du quartier en construction des Berges de la Robine par le président national de la Fédération Française du Bâtim[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

        Après un premier billet : "Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !" (ici), poursuivons donc notre réflexion sur les grandes options d’a[Lire la suite]
Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :