Contre-Regards

par Michel SANTO

Le Canal du Midi enfin classé par l’État, mais toujours menacé de déclassement par l’UNESCO…

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Si le canal du midi a été classé, heureusement, au titre de patrimoine mondial, par l’UNESCO, en 1996, ce n’est que depuis le 25 septembre 2017, malheureusement, qu’il figure désormais dans la liste des sites et des paysages protégés par l’État Français (décret du 27/09/2017 : ici)Il aura donc fallu 21 ans pour que les pouvoirs publics se donnent enfin les moyens juridiques (les budgets attendront !) pour concrétiser l’engagement pris par la France auprès de l’Unesco de préserver cet écrin paysager et patrimonial. Les raisons d’un tel « retard » ? L’opposition des élus de tout bord aux conséquences juridiques et politiques de ce classement : limitation de leurs pouvoirs d’affectation du foncier et de gestion de leur patrimoine bâti sur la zone tampon de 500 mètres de part et d’autre du canal, notamment ; celle des représentants du secteur agricole et de toute une ribambelle d’autres acteurs socio-économiques ; une dilution des responsabilités dans un millefeuille territorial composé de cinq départements, de centaines de communes et de dizaines d’intercommunalités (communautés de communes et d’agglomération ; un établissement public : Voies Navigables de France (VNF) financièrement à sec et dont la compétence se limite au transport…  Des obstacles loin d’être levés qui ont conduit le Préfet de Région, à la suite du décret du 25/09/2017, à proposer une « charte paysagère, architecturale et urbaine » afin de définir les orientations en matière de gestion et de valorisation des espaces agricoles, forestiers ou viticoles, des patrimoines naturels et bâtis des abords du canal. Son contenu, nous dit-il, «sera co-construit avec les acteurs du territoire : élus, représentants de la profession agricole, autres acteurs économiques, etc. Le premier volet concernera l’agriculture et sera conclu d’ici le printemps 2018 ; les volets urbains et périurbains, puis forestier… devraient suivre. On imagine d’ici le temps et l’énergie qu’il va falloir déployer pour établir cette charte (qui devra préalablement être soumise à la validation du ministre chargé des sites avant d’être exécutoire.) ; alors même que l’évaluation par l’UNESCO est prévue en 2019… C’est dire que plane au dessus de ce canal aux abords environnementaux particulièrement dégradés (pollution, chancre coloré…) et doté d’un écosystème politico-juridique dépourvu d’outils juridiques et financiers efficients, une sérieuse menace de déclassement. Le temps presse ! Il s’agit de rattraper celui perdu pendant 21 ans !

Lire aussi dans “Contre-Regards” :

  1. Petits arrangements politiques autour du Canal du Midi (cliquer sur ici)
  2. Pour le classement du Canal du Midi (cliquer sur ici)
Et dans “Dis-leur.fr :
  1. Canal du Midi : berges et paysages bientôt classés (ici)

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël aussi. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandises, le même fond "musical[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio