Contre-Regards

par Michel SANTO

Le leurre de la transparence !

 

 

nudite-hommes-femmes.jpg

 

La transparence est à la vie politique ce qu’une porte vitrée est à mon entrée. Je m’y casse régulièrement le nez et tombe dans le noir le plus complet. Nos ministres-députés l’ont bien compris qui tous ensemble se « déshabillent » pour mieux se camoufler. Comme dans un camp de nudistes ! Pour y vivre heureux, et donc caché, la seule stratégie possible est aux voisins de présenter sa seule nudité. Le comble de l’opacité ! Ce qui n’interdit pas de déclarer son âne, pauvre animal, à l’image du Président Bourquin. Qui de surcroît, chaque fin de mois, précise n’avoir plus de blé. Compassionnel souci d’égalité dans la dèche qu’apprécieront, dans la région, les nombreux chômeurs à la recherche de boulot et d’un peu de pognon ! En vérité, la seule question qui se pose est la suivante : la vie politique enrichit-elle ses élus ? Pour en rester à notre sénateur-président, qui fut « technicien » dans une collectivité, la poser est y répondre. Et qui ne connaît pas, dans son environnemnt proche, de professeur des collèges ou d’anciens collaborateurs d’élus ayant conquis très vite de beaux mandats à vie et se sont, sans tricher pour autant, par la suite notoirement enrichis ? Doit-on, et peut-on s’en offusquer ? Pour de jeunes gens ambitieux et pressés, après tout, rester au pays et y bien gagner sa vie, passe en effet par le parti dominant sa région, sa cité et , sur un siège électif, durablement s’installer. Une motivation qui transcende, si je puis dire, chez certains, pas pour tous, de nobles convictions en réalité trivialement intéressées. Soyons sérieux pour terminer ! Diviser par deux le nombre de ministres, d’élus et de députés, éliminer d’autant le nombre de collectivités et éradiquer enfin tout cumul de mandat seraient autrement plus efficace et sérieux que ce risible déshabillage auto-organisé ! Qui osera s’y risquer ?

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • viet

    |

    La transparence des patrimoines après un premier temps où certains s’étrangleronnt d’indignation en découvrant le capital de certains de nos responsables permettra(peut-être) de leur faire
    accepter mieux l’argent et de ne pas stigmatiser les « riches » lorsqu’ils découvriront que ces riches sont capables d’actions utiles et profitables à la collectivité. Quant aux réformes de
    structures, on commence à en parler: récemment F Bayrou et avant hier l’émission ‘C’est dans l’air » diffusée sur la 5 à 17h45 abordaient le problème.Alors on peut espérer que l’opinion y sera
    sensiblisée et que même ceux qui se recommandent du marxisme trouveront que quelques réformes sont tout de même possibles à défaut d’un « grand soir ».Le pragmatisme arrivera peut-être à l’emporter
    sur l’idéologie de gauche comme de droite.Moi même je souscris à ces réformes même si je déplore les excès du capitalisme qui nous y oblige; mais ne rien faire serait pire encore.

    Reply

  • raynal

    raynal

    |

    Bourquin et son ane…!

    Si l’aimable équidé est du sexe faible ils pourront peut etre a tous les deux commencer un début d’elevage…Une reconversion cohérente que nous serions nombreux a applaudir des deux mains.

    Cependant, ane…Socialiste…N’y aurait il pas là quelque pléonasme…?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

          J'apprends que l'Agence de Développement Touristique de l'Aude veut repenser son "marketing" de la "destination Aude" (Passons sur ce langage de com[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature"           Vous pouvez agrandir l'image en cl[Lire la suite]
Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]