Contre-Regards

par Michel SANTO

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

 

   

Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraites » s’est faite sans que leurs syndicats de cheminots et de conducteurs de métro, comme chez nous, bloquent la capitale et le pays tout entier ; leurs dirigeants à la démagogie abyssale, courant les « plateaux » pour nous expliquer, avec une mauvaise foi époustouflante, qu’en défendant leurs régimes spéciaux ils garantiraient celui du régime général des autre salariés du privé. Une conception de l’égalité et de la justice sociale à tout le moins paradoxale ; sauf à penser évidemment à l’alignement de tous les régimes, sur le leur : celui des seuls conducteurs de la SNCF et de la RATP. En ce cas, en effet, l’égalité dans l’universalité d’un seul régime serait démontrée… et aussitôt réalisé, son effondrement assuré. Un contexte social tout a fait symptomatique de la déliquescence d’une culture politique républicaine de plus en plus contaminée par la violence (physique et idéologique) et les fausses informations.

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    MARTINEZ

    |

    Mais c’est bien sur , comment n’y a-t-on pas pensé plus tôt? Il suffit d’aligner tous les régimes sur ceux de la RATP et de la SNCT et le tour est joué. Un seul cheminot en France a eu la curiosité de faire un petit calcul. Combien ai-je cotisé et théoriquement combien vais-je recevoir. Supposition favorable : il commence à travailler à 25 ans et 0 ans3prend sa retraite à 55 ans. Il aura cotisé pendant ; Son espérance de vie est 85 ans . Il aura cotisé 30 ans et pendant 30 ans il percevra sa retraite. En chiffre . La retraite moyenne mensuelle d’un Cheminot est de l’ordre de 2200 €, A-t-il cotisé 2200 €mensuellement pendant 30 ans ? Même pas les 10% , alors qui paiie la différence?

    Reply

  • Avatar

    PICHON'

    |

    @Martinez

    Le calcul que vous faites donnerait le même résultat quelque soit le cas de figure , y compris le votre ou le mien ( j’étais cadre dans un groupe privé international)

    C’est la base même du système par répartition.

    “Ce qui est extravagant est insignifiant “

    Reply

  • Avatar

    fred

    |

    Bonjour
    ”Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes (…) la réforme des « retraites » s’est faite sans que leurs syndicats (…) bloquent la capitale et le pays tout entier”

    Ils n’ont peut-être pas les mêmes corporations, c’est peut-être pas des salariés d’entreprises publiques, des emplois protégés.

    Surtout, ils ont surement pas la même mentalité, on discute et négocie avant, on bloque après si besoin, et pas l’inverse.

    Après c’est vrai, niveau pédagogie de l’explication de la réforme et de leurs cas privilégiés, c’est 0.

    Reply

  • Avatar

    PICHON'

    |

    @ Fred

    Á priori selon le gouvernement cela fait deux ans que concertation et rapports se suivent. Tout ca pour en arriver lá !
    Sans boule de cristal on pouvait tous deviner qu’il y aurait mécontentements et donc mouvements. La question est donc , pourquoi avoir choisi la période de Décembre pour en venir aux négociations ? Un esprit de revanche animerait il des conseillers ou des membres du gouvernements, voire du premier ministre ? Ou veulent-ils passer pour ceux qui n’ont pas cédés ? Mais pourquoi ? Et quel va en être le Prix ?
    L’avenir nous donnera les réponses mais pour certains ils sera trop tard.

    Reply

Laisser un commentaire