Contre-Regards

par Michel SANTO

Le temps change.

Je ne sais pas vous, mais moi, Copenhague, ras le bol ! Quant à  nos présentatrices météo et leurs « bilans CO2 » à vous pendre à la première éolienne venue, c’est bien simple, je ne peux plus les voir en peinture. Surtout verte ! Parce qu’elles en rajoutent les perverses. Tous les soirs ou presque avec leurs « c’est bon pour la planète » à vous faire passer des nuits blanches en compagnies d’ours polaires à l’agonie et d’esquimaudes en bikinis. Car la mer monte, les banquises «  fuitent » et les glaciers fondent, nous serinent-elles sur un ton d’outre tombe. Avec des chiffres et des courbes à l’appuie auxquels personne ne comprend rien et  qui vous plongent dans une forme d’idiotie animale habituellement constatée chez le militant en campagne. Qu’il soit vert, rouge, rose ou bleu !  C’était pourtant bien, avant, la météo ! Un moment de fraîcheur juste après des journaux pas du tout rigolos où on commentait la ligne de Catherine ou la robe d’Isabelle. Enfin ! la robe… Un prologue délicieux à de douces soirées. Qui réchauffaient les coeurs avant qu’advienne le GIEC et que change le temps. Ah! pourvu qu’il nous revienne…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :