Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. L’effacement du souvenir!

bruelfanettenarbonne2

Monuments aux morts de Narbonne. Bruel Fanette.

 

Dimanche, 8 juin 2008. Il est 10 heures 30, les halles de Narbonne s’éveillent. En face, le monument aux morts est entouré de porte-drapeaux. Ils attendent. « Les officiels » aussi. Quoi, me demande une amie devant le stand du fromager? Ben! je n’en sais rien… Rapide tour des étals, quelques “bonjour!” , puis rejoindre la maigre troupe de badauds et de «commémorants».

C’est pour l’appel, commente mon voisin! L’armistice lui répond une dame au moment de l’annonce du “souvenir des soldats français morts en Indochine.” Et mon regard de tomber sur une des deux représentantes du Président du Conseil Général. Serrée du haut par un ” chaleco” et du bas par un jean corsaire moulant coupée à hauteur des genoux, cette petite silhouette un peu forte résumait à elle seule l’anachronisme de la situation. Quand elle s’est avancée pour aller chercher sa gerbe de fleurs, la chaînette dorée qui ornait sa cheville gauche brillait…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    YYYYY

    |

    Sentirais-je une pointe de machisme dans vos écrits Monsieur Santo ??
     Ou bien serais-ce du conformisme rigide qui vous empêcherait de voir que le monde a changé ??
     
    Et oui, de nos jours, des femmes représentent les plus hautes autorités… sans costume noir, ni déguisement militaire…. Cela semble vous choquer… Réveillez vous nous sommes en 2008 !!
     
    A moins que cela soit une attaque purement politique diligentée par l’ex Président du Comité de Soutien de l’ex-maire UMP Michel Moynier… qui sait ??
    Bien cordialement
     
    PS : J’espère que cette fois vous ne censurerez pas mon message…
     
    YYY
    F.a_@caramail.com

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Le député maire socialiste, la mairesse adjointe et l’autre représentante du Président du Conseil Général étaient parfaits de dignité dans cet hommage à des morts pour la France… Pour le
    reste,sans commentaires…

    Reply

Laisser un commentaire