Contre-Regards

par Michel SANTO

Les députés de l’Aude sont mal notés!

   

Pour la deuxième année consécutive, lesinfos.com publie un palmarès des députés selon leur degré d’activité au Parlement.

Ce site piloté par le journaliste Bernard de la Villardière, a passé au crible leurs interventions en commission, comme dans l’hémicycle. Originalité de ce palmarès, les journalistes ont mesuré le temps d’intervention, permettant de ne pas se contenter de trois mots lâchés pour marquer sa désapprobation.

Evidemment les critères retenus ne sont pas exempts de critiques. Ainsi en retenant le nombre de rapports publiés, on valorise de fait les députés de la majorité. De même, intégrer le nombre de propositions de loi dont les députés sont les auteurs est pénalisant pour les députés de l’opposition.

Bref, si ce classement est un peu réducteur, il donne tout de même une « image » de l’activité de nos représentants dans l’Aude. Ainsi, Jacques Bascou occupe la 502ème  place (sur 576), Dupré la 326ème et Pérez la 564ème. Bon ! pas très brillante tout de même la performance de nos élus ! D’autant qu’ils sont en net recul par rapport à l’année dernière puisque le premier de nos députés était 112ème, le second 195ème et le troisième 26ème !

Explications : le cumul des mandats, la campagne des européennes et des régionales, l’usure du pouvoir, la maladie, le stress ? J’avoue humblement ne pas avoir de réponse à cette question. Et laisse donc les intéressés y répondre… Ils ont, sur leur temps de parlementaire, apparemment, de quoi satisfaire la curiosité bien légitime de leurs électeurs, non ?

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Eddy Delhaye

    |

    Bonjour Michel
    Il m’arrive de temps en temps de visiter ton blog « contreregard »
    A cette heure, j’avais posé un seul commentaire.
    Celui-ci est donc le deuxième, peut être le dernier.
    Il ne fait de secret pour personne que tu es disciple de Michel Moynier, l’ancien maire de Narbonne, actuellement dans l’opposition.
    J’ai visité son blog « nouveau narbonne », qui ressemble au tien, sauf qu’on ne t’y trouve nulle part.
    Tu stigmatises l’absentéisme de Jacques Bascou à l’assembée nationale: tu as sans doute raison sur les chiffres, mais l’arbre ne peut cacher la forêt.
    Arrivé à l’âge de la retraite, c’est peut être le moment de t’enlever les oeillères
    et d’être à l’écoute de la vie et des autres.
    Cordialement

     
     

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Eddy! je ne connais pas le blog de nouveau narbonne ( je n’y ai jamais mis les pieds, à fortiori le reste) ; et il m’étonnerait qu’on y trouve ce que tu lis dans le mien ( je te renvoie à mes
    billets où je salue des déclarations ou des prises de position de DSK, Manuel Valls ( dont je me sens très proche, je te l’avoue…) et d’autres… Mais bon! Je suppose qu’il fallait que tu
    y fasse référence pour mieux ,pour utiliser tes mots,  me  » stigmatiser « . D’autant que si tu me connaissais mieux, tu saurais que, loin d’être un  » disciple » de Moynier, qui n’est, ce
    qui est déjà beaucoup, que mon ami d’enfance, avec ses qualités et ses défauts ausi nombreux que les miens, nous sommes séparés, si je puis dire, quand à nos options politiques et
    philosophiques ( ce qui est bien connu aussi dans le petit monde politique narbonnais )…Mais l’essentiel n’est pas là! Revenons donc à ce billet. Est-il agressif, méchant,
    diffamatoire,attentatoire à la dignité des personnes, à leur honneur, que sais je encore? Je l’ai voulu au contraire mesuré en montrant toutes les limites de ce genre de classement.
    Bienveillant aussi et  avec une pointe d’humour. Et les trois députés auraient été de droite , je l’aurais rédigé de la même manière. Faudrait-il donc ne point écrire ce genre de chose au
    risque d’être renvoyé dans le camp d’en face? Tous les pouvoirs étant à gauche dans ce département devrais me taire, ne plus écrire ce genre de texte. C’est donc cela ta conception de la liberté
    de conscience et d’expression? Avec l’âge, je pardonne, à présent, ce genre d’ offenses; et si j’avais un conseil à te donner Eddy, ce serait de ne plus juger les autres à l’aune de tes
    propres préjugés… ou de ton ressentiment… Dans un premier temps, j’ai eu la tentation de supprimer ton commentaire tellement je le trouvais outrancier. Finalement, et à la réflexion, je le
    conserve, laissant à mes lecteurs le soin de juger par eux même lequel de nous deux porte des oeillères. Quant à  » l’écoute de la vie des autre », si tant est qu’on puisse l’entendre, elle
    s’exerce, pour ce qui me concerne,ailleurs que dans le champ politique, et celle des députés m’indiffère assez. Ils ne sont pas trop à plaindre, n’est ce pas! A l’inverse de celle des « gens de
    peu » qui, elle, mobilise mon attention et mon respect…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :