Contre-Regards

par Michel SANTO

Libérez nos députés!

Un député ” libéré ” doit l’être de tout.S’il veut exercer son mandat.Qui, comme on l’apprend dans les bonnes écoles,n’est pas impératif.Ni délégué des syndicats viticoles,ni VRP d’un territoire et encore moins assistant social en chef,son métier est de ” fabriquer” de la loi.Seulement de la loi.Qu’il soit ou non dans la majorité.Pour la seule et bonne raison qu’il est le représentant de la nation…
Rappeler ces vérités élémentaires peut paraître incongru.Il suffit pourtant de feuilleter les pages locales des journaux régionaux pour vérifier l’ignorance, la naïveté ou la mauvaise foi de ceux qui font profession d’incarner la ” volonté générale ” et d’informer les citoyens…
La République n’est pas, pas encore, une association de “bouilleurs de crus” tout de même! Je dois cependant reconnaître qu’ il m’arrive parfois d’en douter.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    YYYYY

    |

    Ah Monsieur Santo, que n’aurait on pas vu écrit de votre part si le poulain UMP que vous supportiez avait été élu….Cet alors formidable député aurait certainement été un excellent VRP de notre circonscription auprès du Président Sarkozy, son « ami ». Il l’avait dit et clamé haut et fort, son relationnel avec les institutions UMP parisiennes allait permettre à notre territoire de recevoir sa juste récompense, celle du vote bleu que vous attendiez…..C’était promis aussi, il allait lui réussir pour les viticulteurs ce que personne n’avait encore réussi…Las, les électeurs en ont décidé autrement et votre poulain s’en est retourné vaincu dans son village… Aussi aujourd’hui, votre aigreur contre ce suffrage universel bien injuste pour un des votre, semble vous aveugler sur le rôle d’un député…..Je ne vous ferais pas l’affront de vous inviter à compulser le lien suivant qui montre qu’un député n’est pas réduit à être le godillot d’une administration gouvernementale qui impose les lois (http://pourunautrenarbonne.over-blog.com/article-6760305.html) … ou alors nous serions dans le coup d’état permanent…. Est ce la votre vision du parlementarisme ??? Bien cordialement comme toujours.

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Ne me faites pas des procès d’intention.Vous me connaissez vraiment mal! Si je ressemblais à la cararicature que vous me présentez j’aurais du souci à me faire. Mais dites moi? vous arrive-t-il de douter, de sortir comme dirait madame Royal de votre logiciel, de penser un peu par vous même? Ne me dites pas quand même que le monde et l’histoire se résume pour vous à l’affrontement entre le PS et le reste de l’humanité? Le PS, enfin lequel? celui de Ségolène, celui de François, celui de Laurent, celui de Dominique, de Bernard… ( complétez la liste avec le meilleur d’entre eux, par exemple, comme le prétend E. Andrieu, l’inépuisable exemple de la morale en politique : G. Frèche! ).Relisez donc mon billet sur Bockel et vous comprendrez, peut-être, d’où je viens et pourquoi, à ce jour, j’en suis là, provisoirement, et politiquement. Cela dit, la vie est ailleurs… Et l’été s’annonce beau….

    Reply

  • Avatar

    Il est trop tôt...

    |

    BonjourEn lisant cet article, je me suis souvenu d’un autre de vos articles. Juste un court extrait ” La logique à l’oeuvre est bien de faire élire M. PY. Pour des raisons d’efficacité: il sera mieux entendu dans les ministère” (Cinq ans – Lundi 11 Juin 2007).Il est étonnant de voir combien l’analyse peut être différent avant et après les élections…A bientôtCordialement

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Non, c’est la même. Disons que je précise mon point de vue dans celui ci ” en tordant la barre ” ( comme disait vladimir ivan illich ) dans le sens contraire. La seule manière prétendait-il de la redresser ! Cela dit, vous admettrez comme moi qu’il aurait été mieux entendu, politiquement, voulais-je dire, que J. Bascou pour lequel j’ai, par ailleurs le plus grand respect… Quant à l’efficacité de ce genre d’interventions sur les ” dossiers “! Le nombre d’entre eux que j’ai pu recevoir à la demande de chef de cabinet chaque fois que se posait un problème de restructuration industrielle dans le ” verre” ou la ” chimie “, notamment…! Mais c’est “la règle du jeu “, un rituel obligé… qui n’est pas dénuée d’une hypocrisie dont aucun des acteurs n’est dupe. Et qui permet d’alimenter les gazettes locales et leurs rubriques ” l’action des élus “Bien à vous

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 :  Ça suffit, vraiment ça suffit !

Narbonne ! Municipales2020 : Ça suffit, vraiment ça suffit !

Ça suffit, vraiment ça suffit ! J’entends, sortant de la bouche de prétendants au trône municipal que « Narbonne serait en faillite », « en ruine » ou « en train de mourir ». Et pourquoi pas menacée p[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Nouveau Narbonne      C’est en fin d’après midi que Didier Mouly va présenter la liste des candidats qu’il va conduire en mars prochain pour tenter de conserver son mandat de maire. [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

      le 13 janvier, je titrais un de mes billets : « Narbonne ! Municipales2020 : morne campagne… ». J’avais le sentiment en effet qu’y flottait un air d’aimable c[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Ben ! voilà donc une liste — la sixième — 100% verte. En attendant la septième, rouge et jaune ? Plus de 200 candidats au statut de conseiller municipal : un record ! Pour des élections qui devaient m[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Morne campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : Morne campagne !

  S’il y a une chose dont je suis sûr, la seule, dans cette campagne des municipales, c’est qu’à sa sortie, et quel qu’en soit le vainqueur, on ne se trouvera pas dans la situation politique ubu[Lire la suite]
Ne dîtes plus censeur, mais "lecteur en sensibilité"…

Ne dîtes plus censeur, mais "lecteur en sensibilité"…

              La littérature doit-elle se soucier de ne point heurter la sensibilité des lecteurs ? Aux EtatsUnis, le sujet fait débat et pour évi[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :