Contre-Regards

par Michel SANTO

LR et PS, chronique d’une mort programmée !…

 

 

On ne va pas en écrire des « tonnes ». La dynamique sociale et culturelle et les forces politiques qui en traduisent le mouvement depuis 2017 sont parfaitement identifiées. Et croire que ce bouleversement de grande ampleur ne serait que la conséquence du pouvoir d’un homme, Emmanuel Macron, et de sa seule capacité à instrumentaliser des masses considérables d’électeurs et les dirigeants des ex grands partis dits de gouvernement, est d’une stupidité totale. C’est en effet du niveau des théoriciens bas de gamme de l’univers complotistes, au pire, une manière aussi de se défausser de ses propres responsabilités sans rien remettre en cause de ses orientations et des ses pratiques, au mieux. Ou les deux à la fois, ce qui me semble aujourd’hui le cas. Si le PS et les Républicains sont aujourd’hui pulvérisés, c’est tout bonnement parce que la sensibilité social-démocrate classique, alliée à la gauche de la gauche, et la libérale conservatrice, alliée au centre droit, ne sont plus audibles par les français, et les électeurs. Pendant les deux derniers quinquennats, ces deux grands ensembles idéologiques et politiques étaient déjà, et de fait, coupés en deux par une profonde ligne de faille social libérale ou libérale sociale, comme on voudra, qui rendait leur apparente unité partisane et programmatique totalement artificielle. Et qui, surtout dans l’exercice du pouvoir, en démontrait l’hypocrisie et son peu d’efficacité dans la conduite des affaires publiques. L’apparition de LREM et de son leader, en réalité, n’a été, en 2017, que le moment qualitatif de ce basculement dans une synthèse social libérale qui, aujourd’hui, met les deux anciens partis de gouvernement (qui ont structuré la plus grande partie de la vie politique de la cinquième République) devant un défi quasi existentiel. Le danger est d’autant plus grand qu’il suffirait, à droite, au RN, sous l’influence de Marion Maréchal (et sa prise de pouvoir au sein de ce parti) d’un dernier coup de peigne libéral pour asphéxier les Républicains et condamner ce parti à n’être plus qu’une force d’appoint du RN, ou mourir. À gauche, même destin pour le PS si EELV, sous la direction de Jadot, abandonnait la ligne « gauchisante » habituelle à ce mouvement pour rejoindre celle des Verts allemands, plus ouverte, parce que plus libérale (ce que monsieur Jadot semble bien décider à faire !). Du parti d’Épinay et de ses alliés historiques ne resteraient plus que des miettes, au milieu d’un ensemble de gauche totalement atomisé. Je sais que que tout cela mériterait d’être plus nuancé, mais il semble qu’un nouveau  paysage politique est en train de prendre définitivement forme autour deux grands ensembles : LREM et EELV d’un côté, RN et LR (à l’état résiduel) de l’autre… À suivre !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

    Par une ordonnance du 27 août 2019, le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’exécution de l'arrêté du maire de Langoët, arrêté municipal réglementant [Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

    Voilà c'est fait ! La plate-forme entre le PS et le PCF, surtout, et les Verts de EELV, Nouvelle Donne, J'aime Narbonne et le MCN (Mouvement Citoyen Narbonnais), dont j'évoquais [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Où en est-on de l'union de toutes les gauches ?

Narbonne ! Municipales2020 : Où en est-on de l'union de toutes les gauches ?

    Où en est-on de l'union de toutes les gauches dans ma petite cité ? La question n'est pas théorique : le PS et son chef de file, pour les municipales, Nicolas Sainte Cluque, comme le [Lire la suite]
Ma rentrée des classes !

Ma rentrée des classes !

  Rentrée des classes aussi pour moi ! 16h30 devant l’école Léon Blum à attendre Mila, 7ans. Sourires discrets et complices échangés avec des parents — et grands parents, nombreux ! La plupart [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio