Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne la bleue?

 

Dimanche soir, Narbonne la « rose » n’en croyait pas ses yeux et le chroniqueur du « Midi Libre » ses tablettes.

Pour la première fois, en effet, hormis en 1969, la droite républicaine et son leader de l’U.M.P arrivent en tête. Sans aller jusqu’à titrer, comme son collègue de Carcassonne, qui a osé « l’Aude plébiscite (!!!) S.Royal : 30%… » (La trouille peut-être ?), l’évènement méritait quant même mieux qu’un laconique et désabusé commentaire de statisticien à la retraite.

On a beau tripatouiller les chiffres dans tous les sens et se rassurer en mélangeant l’orange et le rose avec un zeste de rouge, le reflux vers les « hautes terres » d’un ” socialisme ” aussi désuet que rétrograde est patent.

A l’évidence, le radicalisme verbal et compassionnel des socialistes départementaux ne suffit plus désormais à masquer leur profond conservatisme social et politique. A regarder en permanence et en arrière vers les Cathares et les Vignerons de 1907 tout en tendant la sébile vers l’Etat pour mieux servir une clientèle électorale vieillie et en voie de disparition, on récolte ce genre de déconvenue.

C’est donc un message clair que la partie la plus dynamique, au plan démographique et économique, du territoire audois vient d’envoyer à Lagrasse et Mouthoumet.Et qui risque d’être confirmé dans quinze jours.

Sera-t-il entendu? J’en doute.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio