Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne! municipales 2014 : analyse à chaud du deuxième tour !

Narbonne! municipales 2014 : analyse à chaud du deuxième tour !

Dimanche 23h15

J'écrivais ceci , dimanche dernier : " le résultat de ce deuxième tour va donc dépendre, pour une grande part, de la décision du candidat de l’UMP, et de la capacité de Jacques Bascou à mobiliser les électeurs qui ne se sont pas déplacés sur son nom au premier tour… Ce qui est certain, c'est que ce deuxième tour va se jouer à deux ou trois % des exprimés… ", et après le retrait du candidat de l'UMP, j'ajoutais , deux jours plus tard : " Au final, un deuxième tour très serré dimanche, avec une dynamique plutôt défavorable à Jacques Bascou. " Résultat final : 45,20 % pour le candidat des droites Didier Mouly, 43,82% pour le candidat du PS Jacques Bascou, 10,98% pour le Front National de monsieur Pérea ! Mouly l'emporte donc avec 1,42% d'écart sur le maire sortant Bascou. Comme pour les élections de 2008, qui ont vu le rejet de la politique de Sarkozy emporter Michel Moynier et sa liste divers droite, le rejet de celle de Hollande vient d'emporter Jacques Bascou. Contrairement à ce qui sans doute nous sera rebattu, ce n'est pas " l'apolitisme " revendiqué par Nouveau Narbonne qui gagne ces élections, qui furent au contraire très politisées, mais la " marque " que représente à droite ce mouvement longtemps installé dans le paysage politique narbonnais, et que seule l'UMP pour des raisons stratégiques pouvait lui contester. Je note au passage que si l'UMP était allé jusqu'au bout de sa logique en se maintenant au second tour, le résultat ne serait pas celui là. Didier Mouly peut donc remercier Frédéric Pinet !

Cela dit, j'ai assisté et entendu, à l'hôtel de ville, comme j'en sortais , à des comportements et des propos lancés par des supporters du vainqueur de la soirée à mon adresse, disons d'une très grande vulgarité. Vite compensés, heureusement, par ceux pleins d'amicale chaleur de Christian et Marie Noëlle. Est-il donc impossible de se faire respecter en essayant de se tenir à distance des joutes politiciennes pour, notamment exprimer ce qu'on croit être sa vérité, toute relative quand il s'agit de cette sorte de combat là , pour ne pas dire finalement assez dérisoire … Pour les vainqueurs de ce soir, le plus difficile reste à faire désormais : agir en dignité , sans esprit de revanche et ressentiment. C'est tout le mal que je leur souhaite…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Savall d'Arvo

    |

    Totalement d’accord avec ton analyse "à chaud".
    Oui Didier Mouly peut remercier Mrs Pinet et Constantin qui ont joué le jeu !

    Reply

  • Dedde

    |

    Nouveau en ville et suivant depuis quelques mois votre blog , jamais je n’y ai perçu des faits faux et c’est ce qui donne du crédit et de la saveur à vos commentaires. C’est toute la vanité cachée de ces faits qui est dérisoire.
    La vulgarité de ceux qui, sans dignité,
    désacralisent tout et chacun sauf eux, comme on leur a enseigné,s’envolera.
    Vous , vous resterez la…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]