Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne – Municipales2020 : Didier Mouly candidat déclaré à la présidence du Grand Narbonne…

   

Didier Mouly vient de déclarer qu’il serait candidat à la présidence de l’Agglo s’il était réélu maire de Narbonne le 28 juin prochain. Candidature logique depuis le revirement de son adjoint Bertrand Malquier et l’absence, dans son équipe, de profil à la « hauteur » de la fonction. Logique aussi d’un point de vue fonctionnel, si je puis dire, car on ne voit pas comment pourrait cohabiter sans conflit de pouvoir, Didier Mouly et un des adjoints à la Présidence de l’Agglo. Logique, enfin, parce que la somme des conseillers communautaires qui ressort du premier tour et celle que l’on peut envisager « demain », pourrait à une ou deux voix près, pencher vers le centre droit. Le « coup » tenté par Didier Mouly est donc, sur le papier, jouable. À une condition cependant : un changement de pied du maire de Port la Nouvelle, Henri Martin, et de ses « amis ». On sait que ce dernier s’est toujours publiquement prononcé contre une présidence du Grand Narbonne exercée par un maire, surtout celui de la ville centre – son dauphin était Bertrand Malquier : cf mes billets sur le sujet. Mais en politique, comme le faisait remarquer un prince de la « chose », il n’y a que des circonstances. Je ne doute donc pas, si elles – les circonstances – s’avéraient favorables à l’élection de Didier Mouly à la présidence du Grand Narbonne, qu’elles feraient oublier au maire de Port la Nouvelle ses déclarations passées sur ce même sujet – exprimées, il est vrai, dans « le monde d’avant »…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :