Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

     

C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. Une « course » vite empêchée, à la hauteur du restaurant italien, par la troupe descendante et compacte du Collectif Narbonne XXI.

Du forum, ils processionnaient, emmenés par David Granel qui venait d’y faire acte de candidature aux élections municipales de 2020. Pour l’avoir annoncé depuis quelques temps déjà , rien donc pour me surprendre — et surprendre mes lecteurs. Le député de la REM, Alain Perea, était du défilé,lui aussi, ainsi que d’autres personnalités venues de la droite — Monsieur Barsanti, par exemple — et de la gauche socialiste — Madame Breyton, notamment. Présente aussi, son « passeport vers demain ! » dûment estampillé à la main, madame Sabine Flautre, toujours conseillère municipale d’opposition, élue avec Jacques Bascou sous le pavillon « J’Aime Narbonne » et sa référente “verte”, si je puis dire — groupe d’opposition dont Nicolas Sainte Cluque est toujours le porte-parole, tout en étant le leader de la liste constituée avec les représentant du PS et du PCF, surtout. Ces municipales sont d’un compliqué ! Bref, un collectif XXI au contour idéologique et politique moyen centre-droit, centre-gauche, tout à fait conforme à celui de la REM., se présentait à moi, de face et de visu. Un créneau qu’occupe aussi le groupe de madame Granier-Calvet, mais sans personnages aux profils militants et politiques marqués, ce qui ne veut pas dire qu’il serait sans personnalités. Concurrentes (il faudra bien se distinguer !), ces deux « offres » ont cependant un intérêt commun : empêcher d’abord l’alliance formée par le PS et le PCF de jouer au second tour, pour, l’une ou l’autre espérer remporter le « match » contre le maire sortant. C’est donc dans le dynamisme de cette campagne, la production d’idées et la formulation d’un programme crédible que la différence se fera. On en est loin encore ! me disais-je, tout en continuant ma route et écrivant en pensée ce court billet…

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Dumas Michel

    |

    Michel, vous dépeignez là le marché politique hétéroclite proposé aux Narbonnais.
    Il est patent de constater que l’offre proposée par l’opposition se résume à “sortir le Maire actuel”.
    Vous parlez d’une offre politique!.
    Mais , au vrai, il serait surprenant qu’il en fut autrement. Partout dans ce Département et certainement partout dans le pays, l’offre politique se résume à ce qui suit:
    1- je prolonge mon mandat parce que j’ai tout bien fait
    2- il faut sortir le Maire actuel, parce qu’il n’a rien fait
    Pour le sortant silence sur : voilà mon bilan, voilà ce qu’il reste à faire, voilà ce que je vais mettre en oeuvre à votre demande, çà je ne l’ai pas fait et voilà pourquoi…
    Pour le candidat , rien sur : voilà le bilan du Maire sortant, voilà ce qu’il devait réaliser, voilà ce que je propose, en voilà le coût et les délais, je tiens compte de votre demande…
    Toute cette logique d’analyse et de propositions auraient dû se travailler depuis au moins un an, voire plus… mais beaucoup de “sachant”(régionaux, nationaux ou locaux) élus depuis des “siècles”, ont convaincu les convaincus que sans eux ce serait le cahot.
    Je les rassure : ce sera le cahot, qu’eux même auront aidé à structurer.
    Merci à ce marché politique de dupes, où la Gauche et la Droite dans l’Aude ont mis en scène durablement le Front National .
    Qu’ils se rassurent, c’est vrai partout en France.
    Il y a donc bien un problème majeur dans ce pays.

    Reply

  • Avatar

    MARTINEZ

    |

    Bonsoir Mr Dumas Michel. Très intéressant votre commentaire, si vous le permettez je voudrais y apporter une petite rectification . On ne veut pas sortir le Maire parce qu’il n’a rien fait mais pour ce qu’il a fait , nuance.

    Reply

  • Avatar

    Narbo nesa

    |

    Monsieur Dumas je partage votre analyse mais voyez une chose. Il est différent d’élaborer un diagnostic (chose effectivement à travailler en amont et votre délai d’un an est juste), et de proposer les solutions pour répondre à ce diagnostic.
    Or là on a deux postures.
    Soit on propose un programme “tout fait” ce que feront probablement NN, le RN et XXI soit on essai de proposer un programme plus participatif, ce que proposerait à priori madame Granier, dans le but d’obtenir l’adhésion des narbonnais au projet municipal.
    Monsieur Santo vous n’êtes pas très juste car les “personnalités”dont vous parlez du côté de XXI ne seront même pas sur la liste. Breyton et Perea, socialistes ? Anciens socialistes si vous voulez mais d’abord LaRem, puisque désormais LaRem est un parti politique.

    Reply

  • Avatar

    Dumas Michel

    |

    Monsieur ou madame Narbo Nesa, non LaREM n’est pas un parti politique.
    Il s’agit d’une auberge espagnole.
    On y vient et on en sort comme on veut.
    On ne paye rien. On apporte ou on prend.
    Le tenancier est nommé par le patron de la holding.
    Les sous tenanciers sont nommés par le chef.
    Rien de démocratique.
    LaREM est l’appareil utile à Macron l’autocrate.
    Son secrétariat se compose des élus de l’Assemblée Nationale.
    Il faut en être informé. C’est ce que je fais ici…
    Mais si le propos est jugé excessif j’accepte le débat.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :