Contre-Regards

par Michel SANTO

Notaires, huissiers et greffiers hissent le drapeau rouge!

drapeau rouge

Ce billet , je l’ai écrit le 14 mars 2008! Six années plus tard, alors que l’on s’achemine vers l’automne, un vent de colère soulève à nouveau  notaires, huissiers, pharmaciens, architectes, greffiers ou plombiers: ils contestent le projet du gouvernement de déréglementer leurs professions. Comme il n’a pas pris une ride,  il suffit d’en changer la saison, je le publie à nouveau ici::

« Après les restaurateurs, les buralistes, les pharmaciens, les avocats, les avoués, les huissiers, les cheminots, les conducteurs de la RATP, les « taxis », les coiffeurs, les journalistes du service public ( ? )…voici à présent les  » auto-écoles » dans la rue. Avec un seul mot d’ordre pour cette théorie de métiers : « qu’on ne touche pas à ma rente ! » Les artistes ne sont pas en reste, qui se plaignent de n’être pas assez reconnus (traduisez subventionnés), comme les intermittents du spectacle, qui veulent des revenus permanents. J’oublie le petit commerce de centre ville et la petite production agricole ! dans la mêlée, eux aussi. Le beau temps arrivant, on parle certes moins des SDF et des immigrés mal logés, mais j’apprends que le nombre de cancers augmente, que le  climat ne cesse de se réchauffer, que les prix grimpent, que Monsanto « tue », que le pétrole se raréfie et renchérit, que Carla avait du talent et qu’elle n’en a plus, que Sarkozy est devenu fou et la République menacée. Une seule éclaircie toutefois dans cette ambiance hystérique : la spectaculaire progression de la presse qui, plus débile que jamais, se repaît  de cette désolation, fabrique des faux, détourne et amplifie la moindre petite phrase, promeut au rang de commentateur éclairé telle ou telle actrice, et de politologue averti un ex sociétaire de la Comédie Française. Il est vrai que nous sommes en pleine «tartuffinades»… Vivement le printemps! »

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • YYYYY

    |

    PLus un mot doux pour monsieur Moynier???dommage.. 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :