Contre-Regards

par Michel SANTO

« Occitanie »! Valls valide un retour symbolique dans un passé profond et fantasmé | Contre-Regard.com

loccitane-bougie-scolarisation-petites-filles

Manuel Valls s’en remet donc (sa lettre au sénateur Calvet en cliquant sur ici) à la décision prise par l’Assemblée Régionale et valide ainsi l’Occitanie de madame Delga, qui nous fait faire un bond en arrière symbolique, inattendu et paradoxal pour des « républicains », un passé profond et fantasmé. Faut-il donc rappeler à nos responsables politiques que nos « anciens », lors de l’Assemblée nationale constituante de 1789 ont adopté un projet de découpage en départements dont les noms furent choisis en fonction de la géographie et de l’hydrographie. Et pas par hasard ! Il s’agissait alors d’effacer des références toponymiques de l’Ancien Régime (les noms des provinces) en application d’un nouveau projet politique et idéologique d’envergure nationale. Le Préfet de Région et le Président du Conseil Économique Social et Environnemental Régional, à l’évidence mieux dotés de la profondeur historique nécessaire à la prise de ce genre de décision, avaient eux choisi cette méthode, et un nom en conséquence. Une méthode, à défaut du maintien d’un Languedoc-Roussillon parfaitement adapté aux nouvelles « frontières » régionales, qui aurait évité à notre premier ministre, qui ne cesse pourtant d’affirmer des références historiques républicaines fortes, de devoir cautionner, par opportunisme politique, la proposition de Carole Delga aussi réactionnaire que dangereuse par ses relents identitaires; et déjà marquée par une « guerre » toponymique avec les « catalans » du Roussillon et nos voisins, tout aussi occitaniens, des régions voisines. Que de temps, d’énergie et d’intelligence perdus, tout de même. Cela dit, d’Occitanie, à présent que les « jeux » sont faits (reste cependant l’avis du Conseil d’État et les recours devant cette même juridiction), et pour la suite, franchement, il me sera de toute façon  impossible de m’identifier à cette appellation d’origine incontrôlée…

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Dengis

    |

    sans….inattendue sic ! Michel, cela ne correspond pas à ta prose que se passe-t-il ?
    Cordialement.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Pas de nuit: ordi jusqu’à 4 heures du matin: fichiers perdus; et là ce billet en coup de vent juste avant l’arrivée de ma petite fille… Heureusement que tu es vigilant! Correction illico: Merci

      Reply

  • Avatar

    Anna

    |

    On avait pensé à « En bas à gauche » ou à la « France du bas ». Finalement Occitanie, ce n’est pas si mal…

    Reply

  • Avatar

    Elle

    |

    Quelle touche excellente cette photo !

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :