Contre-Regards

par Michel SANTO

On s’agite du bocal dans les chaumières politiques narbonnaises | Contre-Regard.com

10233111-legislatives-2017-tout-savoir-sur-la-prochaine-election-des-deputes-date-candidats-sondages-resultat


On s’agite du bocal dans les “chaumières” partisanes narbonnaises. Pas de vapeur en surface, mais ça bouillonne sous le crâne des “chefferies” locales. On feint d’ignorer le calendrier de la présidentielle et des législatives – surtout !– qui suivront, mais on ne pense qu’à elles. À droite, celle qui se prétend apolitique, Mouly applique la recette de papa : “les adjoints ? Interdiction de candidater pour un mandat de député, auquel cas : viré ! ” Mieux lui sert un socialiste  à l’Assemblée, en effet, qu’un “LesRépublicains” dûment encarté. Celui de Leucate : Py, le maire, le sait ! Qui, déjà investi, sait  aussi que sur Mouly il ne pourra pas compter. À gauche, c’est aussi simple, mais un peu plus compliqué. Madame Fabre, du parti de la Rose se représentera ; et ce malgré tout le mal qu’en pense certain – au singulier – de ses amis qui la voudrait voir débarquée –, pour ramer à sa place. Codorniou, “feintera la passe” : aucun intérêt pour lui à revendiquer cette circonscription pour le PRG – et lui…  Je le vois mal en effet abandonner l’exécutif de la Région et du Grand Narbonne si, par hypothèse – que je viens d’exclure –, il gagnait ce siège de député. Match Py-Fabre donc, encore un coup ! Avec sur les ailes, le FN à l’extrême-droite (mais qui?) – il sera au second tour pour une triangulaire ! – et je ne sais qui à la gauche de la gauche – divisée, mais qui aura un – ou plusieurs candidats… Tout cela conditionné par le résultat de la présidentielle, évidemment ! Reste une inconnue : Macron. S’il se présente – il en prend le chemin, mais il lui faut 500 signatures d’élus (comme pour Mélenchon !)  –, qui, même battu, donnera sa marque à des candidats députés. Ce qu’attend et espère – je m’avance un peu – le “certain des amis de M.H Fabre qui ne lui veut pas que du bien”. J’arrête là mes élucubrations : trop tôt pour y voir clair. À plus tard !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Pas mieux.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :