Contre-Regards

par Michel SANTO

Pas de marché de Noël pour Muriel, la marchande occitane !?

 

       

Je ne connais pas Muriel ! Je ne l’ai jamais rencontrée et ne sais si nous avons des amis communs ou pas ; encore moins si nous entretenons de proches ou lointaines relations  avec certains d’entre eux. Il va sans dire que son nom de famille m’est tout aussi inconnu. Bref, je ne connais rien d’autre de Muriel que sa lettre ouverte adressée à « Monsieur le Maire Didier Mouly , Messieurs et Mesdames du Conseil Municipal de la ville de Narbonne » et l’article publié dans L’Indépendant de Vendredi, la concernant. Muriel est donc « la-marchande-occitane-privée-de-marché-de-Noël », et qui le fait savoir en s’interrogeant sur les véritables raisons de son éviction. Sa survie économique étant en effet en jeu, on peut la comprendre. Ce qu’on ne comprend pas, par contre, est l’argument avancé par l’élu référent dans cette affaire selon lequel il n’aurait pas à privilégier cet aspect de la question. Tiens donc ! Ce genre « d’aide » indirecte à la création d’entreprise ne saurait donc aller  de soi, pour qui se préoccupe de la bonne santé économique de sa cité ?  D’autant que, dans le cas d’espèce, notre « Marchande occitane » semble répondre à d’indiscutables critères de qualité* : elle ne propose pas à ses clients  de médiocres et immangeables gaufres, crêpes et frites surgelés, ou des babioles made-in-je-ne-quoi. Quant à l’argument du « nécessaire turnover » permettant aux recalés de 2017 d’être « validés » en 2018 ! Comment dire ? Qui peut me garantir que je ne retrouverai pas sur les Barques ou le Cours Mirabeau des chalets bien connus, pour ne pas dire privilégiés… Et qui pourraient laisser leur place, tourner donc, sans risques économiques, à une jeune entreprise qui donne une belle image de la Narbonnaise par la qualité de son offre composée exclusivement de produits régionaux… Allez, ne désespérons pas de Noël !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Patrice Paulit

    |

    J’ai cru comprendre que 2 membres de sa famille avait déjà un chalet pour le marché de Noêl. Il faut peut être voir là une volonté d’éviter 3 chalets à la même famille.

    Reply

    • Avatar

      Somme Alex

      |

      Certes trois de la même famille c’est beaucoup, mais les deux autres de sa famille sont ensemble et pourtant on deux chalets séparés. Ils font également partie des privilégiés contrairement à Muriel. Alors je ne vois pas pourquoi eux, et pas elle.

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

      C’était je ne sais plus quel jour de la semaine passée où un froid soleil magnifiait la place de la Voie Domitienne. Un couple dont la langue signalait une origine mani[Lire la suite]
Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

      Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier, des martinets  signaient de noires arabesques. Plus bas, des hirondelles virevoltaient j[Lire la suite]
Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]
Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : "adoptez deux poules et réduisez vos[Lire la suite]
Quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! Vraiment ? Non !

Quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! Vraiment ? Non !

          Quel titre, et quelle aubaine pour le Grand Narbonne ! 100 millions d'euros pour dynamiser son territoire et ses industries. Vraiment ? Non, évidemm[Lire la suite]
Sans titre : des notes venues en vrac… Quoique !

Sans titre : des notes venues en vrac… Quoique !

    Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires tués au Burkina Faso ont eu droit à un hommage national aux Invalides ce mardi 14 mai à 11 heures. Ils ont égalemen[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :