Contre-Regards

par Michel SANTO

Pas de marché de Noël pour Muriel, la marchande occitane !?

 

       

Je ne connais pas Muriel ! Je ne l’ai jamais rencontrée et ne sais si nous avons des amis communs ou pas ; encore moins si nous entretenons de proches ou lointaines relations  avec certains d’entre eux. Il va sans dire que son nom de famille m’est tout aussi inconnu. Bref, je ne connais rien d’autre de Muriel que sa lettre ouverte adressée à « Monsieur le Maire Didier Mouly , Messieurs et Mesdames du Conseil Municipal de la ville de Narbonne » et l’article publié dans L’Indépendant de Vendredi, la concernant. Muriel est donc « la-marchande-occitane-privée-de-marché-de-Noël », et qui le fait savoir en s’interrogeant sur les véritables raisons de son éviction. Sa survie économique étant en effet en jeu, on peut la comprendre. Ce qu’on ne comprend pas, par contre, est l’argument avancé par l’élu référent dans cette affaire selon lequel il n’aurait pas à privilégier cet aspect de la question. Tiens donc ! Ce genre « d’aide » indirecte à la création d’entreprise ne saurait donc aller  de soi, pour qui se préoccupe de la bonne santé économique de sa cité ?  D’autant que, dans le cas d’espèce, notre « Marchande occitane » semble répondre à d’indiscutables critères de qualité* : elle ne propose pas à ses clients  de médiocres et immangeables gaufres, crêpes et frites surgelés, ou des babioles made-in-je-ne-quoi. Quant à l’argument du « nécessaire turnover » permettant aux recalés de 2017 d’être « validés » en 2018 ! Comment dire ? Qui peut me garantir que je ne retrouverai pas sur les Barques ou le Cours Mirabeau des chalets bien connus, pour ne pas dire privilégiés… Et qui pourraient laisser leur place, tourner donc, sans risques économiques, à une jeune entreprise qui donne une belle image de la Narbonnaise par la qualité de son offre composée exclusivement de produits régionaux… Allez, ne désespérons pas de Noël !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Patrice Paulit

    |

    J’ai cru comprendre que 2 membres de sa famille avait déjà un chalet pour le marché de Noêl. Il faut peut être voir là une volonté d’éviter 3 chalets à la même famille.

    Reply

    • Somme Alex

      |

      Certes trois de la même famille c’est beaucoup, mais les deux autres de sa famille sont ensemble et pourtant on deux chalets séparés. Ils font également partie des privilégiés contrairement à Muriel. Alors je ne vois pas pourquoi eux, et pas elle.

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales 2020 Narbonne ! Que penser après la mise au point de madame Granier…

Municipales 2020 Narbonne ! Que penser après la mise au point de madame Granier…

En faisant  savoir qu’il serait présent dans le combat des « municipales », en premier de cordée ou pas, Alain Perea, a fait aussi réagir Mesdames Bossis (vice-présidente Ps du cons[Lire la suite]
Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

L'Institut Montaigne vient de livrer son dernier baromètre des territoires. Un coup de projecteur sur la région Occitanie y figure en bonne place. Et l'image qui apparaît, à mille lieux de la communi[Lire la suite]
"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’i[Lire la suite]
Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel [Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :