Contre-Regards

par Michel SANTO

Présidence du Grand Narbonne ! Un fantôme comme dernier recours ?!…

Présidence du Grand Narbonne ! Un fantôme comme dernier recours ?!...

Je rassure les lecteurs de cette chronique narbonnaise consacrée à l’élection du président du Grand Narbonne , c’est la dernière ! Promis, en tout cas cas sur ce point précis.

Dans la précédente , je faisais observer, vous vous en souvenez peut être , qu’il n’y aurait pas de candidat joker que sortirait demain mardi Didier Mouly pour faire barrage à Jacques Bascou et à sa ” majorité élargie ” virtuellement constituée. À défaut de se présenter et de voter contre , ou de ne pas participer au vote, disais je, ne reste donc, après un dernier balayage de toutes les ” figures ” politiciennes ” imaginables, pour Nouveau Narbonne, qu’une tentative de déstabilisation et de division de dernière minute du Président sortant en votant pour ce que j’appelais , toujours dans ce même billet, un candidat fantôme . Mais qu’est ce donc qu’un candidat fantôme ? Eh bien , accrochez vous, c’est un candidat qui n’est pas , et ne sera pas candidat à la présidence du Grand Narbonne . Mieux, un candidat qui ne se présentera pas et qui , de surcroît, est déjà rangé et installé dans le tout premier cercle constitué par Jacques Bascou . Ouh ! Ouh! Ouh ! Imaginez la scène : demain les bulletins circulent , et hop ! les délégués communautaires Nouveau Narbonne, en connivence avec quelques maires dans le genre de celui d’Ouveillan , comme un seul homme, y inscrivent le nom de leur candidat fantôme : « André Boniface » ! Un pseudo évidemment pour ce fantôme là , jeune, ambitieux , socialiste , qui le fut, ne l’est plus , le redeviendra un jour – encore que ! – mais toujours en délicatesse avec son parti … Stupéfaction! Rassurez vous, cette fantasmatique et pathétique séquence est venue à mon esprit, si je puis dire, hier au soir. Je fêtais mon anniversaire avec des amis, nous avons beaucoup ri et certainement un peu trop bu. Mais ! mais ! au petit matin , mon petit médium , souvent bien inspiré , insiste et m’affirme que des faiseurs de fantôme sont bien à l’œuvre dans les soupentes du « château », place de la mairie. Ecrivant ces quelques lignes après une nuit trop courte et agitée , perdu dans d’extravagantes rêveries, je me demande encore ce qui, dans cette fantasmagorique histoire de candidat fantôme relève de l’imagination la plus débridée … ou d’une intuition parfaitement raisonnée . Je penche tout de même pour cette dernière hypothèse par mon devin matinalement soufflée . Allez, Mardi, tous les masques tomberont; et le voile de ” mon ” candidat fantôme aussi … On y verra enfin plus clair dans cette ” guerre ” des ombres !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    Joseph

    |

    Il y a de la trahison dans l’air ! Et NN qui fait dans la tambouille politicienne … Les masques tombent en effet monsieur Santo… Pas beau tout ça …

    Reply

  • Avatar

    LouLoute11

    |

    Suspense… RDV ce soir! question: le conseil de mardi 15 est il accessible au public?? merci!

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Oui Louloute 11 , et il y aura du monde !

    Reply

  • Avatar

    LouLoute11

    |

    Merci beaucoup! impossible de me renseigner ailleurs :) super site en tt cas, à ce soir!

    Reply

  • Avatar

    Jules

    |

    l’Indépendant et le Midi Libre rament derrière vous … lol !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :