Contre-Regards

par Michel SANTO

Présidence du Grand Narbonne ! Un fantôme comme dernier recours ?!…

Présidence du Grand Narbonne ! Un fantôme comme dernier recours ?!...

Je rassure les lecteurs de cette chronique narbonnaise consacrée à l’élection du président du Grand Narbonne , c’est la dernière ! Promis, en tout cas cas sur ce point précis.

Dans la précédente , je faisais observer, vous vous en souvenez peut être , qu’il n’y aurait pas de candidat joker que sortirait demain mardi Didier Mouly pour faire barrage à Jacques Bascou et à sa ” majorité élargie ” virtuellement constituée. À défaut de se présenter et de voter contre , ou de ne pas participer au vote, disais je, ne reste donc, après un dernier balayage de toutes les ” figures ” politiciennes ” imaginables, pour Nouveau Narbonne, qu’une tentative de déstabilisation et de division de dernière minute du Président sortant en votant pour ce que j’appelais , toujours dans ce même billet, un candidat fantôme . Mais qu’est ce donc qu’un candidat fantôme ? Eh bien , accrochez vous, c’est un candidat qui n’est pas , et ne sera pas candidat à la présidence du Grand Narbonne . Mieux, un candidat qui ne se présentera pas et qui , de surcroît, est déjà rangé et installé dans le tout premier cercle constitué par Jacques Bascou . Ouh ! Ouh! Ouh ! Imaginez la scène : demain les bulletins circulent , et hop ! les délégués communautaires Nouveau Narbonne, en connivence avec quelques maires dans le genre de celui d’Ouveillan , comme un seul homme, y inscrivent le nom de leur candidat fantôme : « André Boniface » ! Un pseudo évidemment pour ce fantôme là , jeune, ambitieux , socialiste , qui le fut, ne l’est plus , le redeviendra un jour – encore que ! – mais toujours en délicatesse avec son parti … Stupéfaction! Rassurez vous, cette fantasmatique et pathétique séquence est venue à mon esprit, si je puis dire, hier au soir. Je fêtais mon anniversaire avec des amis, nous avons beaucoup ri et certainement un peu trop bu. Mais ! mais ! au petit matin , mon petit médium , souvent bien inspiré , insiste et m’affirme que des faiseurs de fantôme sont bien à l’œuvre dans les soupentes du « château », place de la mairie. Ecrivant ces quelques lignes après une nuit trop courte et agitée , perdu dans d’extravagantes rêveries, je me demande encore ce qui, dans cette fantasmagorique histoire de candidat fantôme relève de l’imagination la plus débridée … ou d’une intuition parfaitement raisonnée . Je penche tout de même pour cette dernière hypothèse par mon devin matinalement soufflée . Allez, Mardi, tous les masques tomberont; et le voile de ” mon ” candidat fantôme aussi … On y verra enfin plus clair dans cette ” guerre ” des ombres !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    Joseph

    |

    Il y a de la trahison dans l’air ! Et NN qui fait dans la tambouille politicienne … Les masques tombent en effet monsieur Santo… Pas beau tout ça …

    Reply

  • Avatar

    LouLoute11

    |

    Suspense… RDV ce soir! question: le conseil de mardi 15 est il accessible au public?? merci!

    Reply

  • Michel Santo

    Michel Santo

    |

    Oui Louloute 11 , et il y aura du monde !

    Reply

  • Avatar

    LouLoute11

    |

    Merci beaucoup! impossible de me renseigner ailleurs :) super site en tt cas, à ce soir!

    Reply

  • Avatar

    Jules

    |

    l’Indépendant et le Midi Libre rament derrière vous … lol !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :