Contre-Regards

par Michel SANTO

Quand convergent les images, les mots et les violences des extrêmes de gauche et de droite…

Giuseppe Conte, choisi par le M5S et la Ligue pour occuper la fonction de président du Conseil, a finalement renoncé dimanche soir à ce poste, le président Mattarella ayant refusé d’accepter que l’économiste Paolo Savona prenne le portefeuille des Finances, en raison notamment de son hostilité connue et déclarée pour l’euro et pour les institutions européennes. Fureur des dirigeants de ces deux partis anti-système, et probablement de nouvelles élections pour sortir de cette crise avec certainement une nouvelle majorité constituée par les mêmes : l’extrême droite et les “Insoumis” du mouvement 5 étoiles.  Une convergence des extrêmes politiques (comme cela fut le cas en Grèce) dans un des pays fondateurs de l’Europe, et comme on peut le constater aussi, tous les jours ou presque, dans les faits, les postures, la violence des mots et des images en France ; un climat nocif que l’on peut constater sur les réseaux sociaux, notamment, et qui ne semble guère inquiéter des médias en général plutôt portés, il est vrai, à renchérir sur la critique sociale et politique (ou le dérisoire) plutôt que d’en présenter les réels contours et enjeux ; son expression la plus caricaturale se présentant sous la forme d’humoristes devenus les éditorialistes du sens commun, les analystes de la vie politique et économique, quant à eux, étant relégués pour la plupart de ceux qui ne les écoutent plus d’ailleurs, à de “vils” représentants de “l’ordre établi”, forcément néo-libéral et porteur de tous les maux endurés par l’humanité tout entière. D’où ce sentiment étrange mêlé d’inquiétude et de colère froide qui m’amène à penser, peut-être exagérément, que tout se passe comme si on voulait préparer les esprits à plonger dans les eaux troubles où se combinent paradoxalement thèmes, idées, comportements…, sans se recouvrir forcément, venus des deux bords extrêmes du champ politique. Comme dans cette image flottant au dessus de la “marée populaire” du 26 mai…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

"Barques en scène" à Narbonne : croquis, douze stations…

"Barques en scène" à Narbonne : croquis, douze stations…

Barques en Scène : croquis de la journée d'hier. Station 1 : le matin à 10h 30, place de l'Hôtel de Ville — encore vide ou presque : quelques touristes seulement — , café à la terrasse du Petit Moka. [Lire la suite]
Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio