Contre-Regards

par Michel SANTO

Région LRMP, et ailleurs.Régionales2015: une campagne éclair aux enjeux nationaux…

648x415_carte-france-13-regions-telle-votee-assemblee-nationale-23-juillet-2014

Drôle de campagne pour les régionales. Le premier tour aura lieu le 6 décembre, dans moins de 2 mois, et les listes des « formations » en compétition ne sont pas encore « bouclées ». Quant aux projets…  Sa durée sera donc très courte. Elle se résumera à un affrontement entre ceux  qui soutiennent, critiques ou pas, la politique du gouvernement, ou la « gauche », en général et ceux qui la combattent. Dans la logique du quinquennat, compte tenu du contenu politique et économique, la prime est à l’opposition de droite et d’extrême droite. Pourtant les choses auraient pu se passer autrement si les objectifs initiaux de la réforme territoriale avaient été maintenus, notamment par la suppression du Département… Mais comment intéresser les électeurs pour de nouvelles grandes régions, alors que tout a été malheureusement fait pour obscurcir  une « architecture » déjà d’une complexité inouïe. En l’absence d’un véritable « choc » institutionnel et symbolique, sitôt votée, cette réforme est retombée en effet dans l’anonymat, et ne compte plus, pour les régions, que pour leur fusion dans un ensemble à 13 – en métropole. Inutile donc d’espérer mobiliser les électeurs sur les seuls enjeux régionaux quand on porte les brassards de partis ou de coalitions de partis de gauche. Pour avoir refusé ce « choc » institutionnel de clarification, c’est donc autour de thèmes nationaux que la campagne éclair de ces régionales va s’organiser. Une exception cependant en LRMP, avec la présence de listes conduite par la président de la métropole de Montpellier qui, lui, ne peut pas ne pas se situer sur le seul terrain régional, puisque en dehors de toute logique partisane. Mais pour se faire entendre, et pouvoir se maintenir au deuxième tour, il lui faudra à la fois « porter » un projet innovant qui fasse oublier une réforme territoriale ratée et prendre des électeurs au-delà du cercle des déçus de la gauche « réformiste ». Une équation compliquée…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :